Société

Attaques à Paris : aujourd'hui, le monde est en deuil

Article publié le 13 novembre 2015
Article publié le 13 novembre 2015

Aujourd'hui le monde entier a mal à la tête et dans ses tripes. Hier, vendredi 13 novembre, près de 130 personnes ont été assassinées à Paris et dans sa proche banlieue - il n'y a pas d'autres mots. 

22h40, la salle de presse du Conseil européen est vide.Les journalistes sont lessivés après un an d'activité intense à Bruxelles et se reposent en ce vendredi soir. Je me retrouve seul, à suivre dans cette salle immense avec quelques fonctionnaires les institutions européennes s'entendre pour un budget européen pour l'année 2016. 

Soudain, les comptes twitters s'affolent, les smartphones vibrent des alertes des médias internationaux. Tous sont en état de choc, scotchés devant la télé ou son ordinateur.

Il y a eu il y a quelques instants des attentats simultanés en région parisienne, dans une salle de concert, dans des cafés et des explosions à proximité du Stade de France lors d'un match amical entre la France et l'Allemagne

À l'heure d'Internet, même l'odeur rance du souffre et de la poudre, la vue du sang et du chaos n'ont pas de frontières. Mais si ces fous ont réussi nous plonger dans l'effroi et la psychose, il faut résister, vivre et ne pas devenir chèvre. 

Parce que l'Europe est une communauté de destins comme disait l'autre, les principaux responsables politiques européens ont vite allumé leurs téléphones ou ordinateurs pour exprimer leurs tristesses et sympathies.

Comme l'a justement dit Jean Arthuis, député européen français, pendant que je suivais (presque pour rien vu que personne ne pouvait en parler) : « Nous sommes tous profondément touchés, car c'est l'Europe qui aujourd'hui a été touchée ».

Je n'ai pas pas envie de paraphraser plusieurs communiqués, les voici donc à l'état brut. 

Je suis profondément choqué par les événements à Paris. Nous sommes solidaires aux côtés des français #Paris

— Jean-Claude Juncker (@JunckerEU) November 13, 2015

My letter to President @FHollande. France is not alone. EU will always be there for France https://t.co/2omyMX6MBw

— Donald Tusk (@eucopresident) November 14, 2015

Terribles nouvelles nous arrivent de #Paris. Nos pensées aux familles des victimes, notre soutien aux autorités

— Martin Schulz (@MartinSchulz) November 13, 2015

Nouvelle tragédie à Paris. Condoléances aux familles et soutien aux victimes. La Belgique est aux côtés de la France.

— Charles Michel (@CharlesMichel) November 13, 2015

I am shocked by events in Paris tonight. Our thoughts and prayers are with the French people. We will do whatever we can to help.

— David Cameron (@David_Cameron) November 13, 2015

Eis Gedanke an eist Matgefill fir Famill a Frënn vun den Affer vun den Attentater zu Paräis. Nous sommes avec vous!

— Bettel Xavier (@Xavier_Bettel) November 14, 2015

Conmocionado por las noticias que nos llegan de París. Francia tiene a su lado al pueblo español en estos momentos tan difíciles. MR

— Mariano Rajoy Brey (@marianorajoy) November 13, 2015

Nos plus profondes condoléances aux familles des victimes. En ce moment difficile toute la Grèce se trouve aux côtés du peuple français.

— Alexis Tsipras (@tsipras_eu) November 13, 2015

_

Cet article a été rédigé par la rédaction de cafébabel Bruxelles. Toute appellation d'origine contrôlée.