Société

Après le séisme, la Chine lâche du lest

Article publié le 26 mai 2008
Article publié le 26 mai 2008
Quelques signes d’ouverture : le régime communiste de Pékin a lancé un appel à l’aide internationale jeudi 22 mai. Le tremblement de terre qui a frappé la province du Sichuan dix jours plus tôt a fait 62 664 morts et cinq millions de sans-abris.

«Wenchuan, courage ! », a scandé, le lundi 19 mai, la foule rassemblée sur la place Tienanmen à Pékin après trois minutes de silence. Wenchuan est le nom du district où se situe l'épicentre du séisme survenu le 12 mai et qui a secoué la province chinoise du Sichuan. 2008, avec l’organisation des Jeux olympiques, devait être l’année de la gloire pour la Chine moderne, mais c’est le visage d’un pays en deuil qui se tourne vers le reste du monde., a scandé, le lundi 19 mai, la foule rassemblée sur la place Tienanmen à Pékin après trois minutes de silence. Wenchuan est le nom du district où se situe l'épicentre du séisme survenu le 12 mai et qui a secoué la province chinoise du Sichuan. 2008, avec l’organisation des Jeux olympiques, devait être l’année de la gloire pour la Chine moderne, mais c’est le visage d’un pays en deuil qui se tourne vers le reste du monde.

C’était l’occasion pour le régime de Pékin, critiqué par la communauté internationale notamment à cause du manque de transparence sur la situation au Tibet, d’adopter une réelle attitude d’ouverture. Face à l’aide internationale, dont les équipes ont été rapidement acceptées sur le territoire, mais aussi face au peuple Chinois. Les journalistes, ayant bénéficié selon les observateurs étrangers d’une réelle liberté, ont diffusé des images du drame qui ont bouleversé le pays entier.

Un véritable élan de solidarité nationale s’est élevé, permettant la collecte de presque un milliard d’euros. Pékin a lancé jeudi 22 mai, un appel à l'aide internationale pour la fourniture de plus de 3,3 millions de tentes destinées à abriter les 5 millions de survivants du séisme, aujourd’hui sans abris. L'UE a d'ores et déjà envoyé deux millions d'euros d'aide.

Les informations officielles arrivent sur les écrans de télévision chinois (video : USAidiotnomore/youtube)