Société

A la télé ce soir, des reins et des mosquées

Article publié le 11 octobre 2007
Publié dans le magazine
Article publié le 11 octobre 2007
Des dons de reins en direct aux Pays-Bas, des mosquées qu’on met K.O. en Grande Bretagne et un peu de racisme au dessus des clôtures allemandes : zoom sur les bas-fonds de la télé réalité européenne.

Pays-Bas : gagner un rein

Esther-Claire (36 ans), Vincent (19 ans) et Charlotte (29 ans) ont un point commun : ils attendent en urgence une greffe de rein. Pour l’obtenir, ils sont prêts à s’agripper à la plus solution la plus absurde : 'The Big Donor Show’, une émission de télé réalité de la chaîne hollandaise BNN, diffusée l’été dernier. « A la fin de ce tapage médiatique, les critiques et les débats internationaux sur l’éthique à la télévision ont fusés », expliquait l’animateur Patrick Lodiers. Au final, l’émission était un canular dont l’objectif était de sensisbiliser le public au manque de dons d’organes. La malade incurable était en réalité une actrice car l’optique de l’émission était d’attirer l’attention sur la nécessité du don d’organe.

Grande-Bretagne : concours de beauté pour mosquées

L’islam sortirait-il du placard ? Avec plus de 500 candidatures retenues, ce sont finalement 8 mosquées qui se sont retrouvés à concourir les unes contre les autres dans le jeu de télé-réalité britannique ‘Top Mosquée 2007’ : les mosquées de Bradford, Birmingham, Cricklewood, Croydon, Glasgow, Haringey, Leyton et Manchester. A la fin de l’émission, le lieu de cultue qui sera qualifié de ‘top-mosquée’ gagnera le concours organisé sur la chaine Islam Channel. L’idée du producteur Abrar Hussein, 29 ans : lutter contre la tendance des médias à « présenter les mosquées sous un angle peu avantageu. » Gain du vainqueur : 56 000 euros (35 000 livres sterling).

Voir le teaser de l'émission ici

Allemagne : le voisin pénible

Terminées les querelles sans fin par dessus les clôtures de jardin. Dans le dernier docu-fiction ‘Bienvenue dans le voisinage’ [‘Willkommen in der Nachbarschaft’], qu’a diffusé la chaîne allemande RTL 2, déjà rompue aux programmes scandaleux, on peut choisir ses voisins sur un catalogue. On se voit proposer plusieurs familles marginales : une famille d’Afrique noire -pratiquant la polygamie et incluant les deux épouses-, un couple transsexuel, des punks ou un couple palestinien. Le jeu, lancé en octobre en direct, s’est immédiatement attiré les foudres de la presse allemande qui la qualifie de « déchaînement télévisuel de racisme ». Les téléspectateurs allemands décideront mi-novembre qui pourra empocher la maison à 250 000 euros.

Royaume-Uni : ‘Big Brother’ dans l’étable sur la web-télé

Vaches danoises, Ananas et Dora Highland sont les célébrités ruminantes du nouveau jeu cathodique diffusé sur le net ‘Big Udder’ [littéralement : ‘Gros Pis’], version champêtre du premier programme de télé-réalité ‘Big Brother’. Depuis treize jours, on peut assister sur le site web éponyme à la retransmission en direct de la vie de l’écurie et des pâturages de Somerset « C’est même plus intéressant que le programme de Channel 4 (Big Brother) », ironise le responsable du programme.

Crédit photo : ©Ikaros/flickr, ©Dane_India/flickr, ©Big Udder