Société

  • Burqa : l'Europe se dévoile peu à peu

    par le 23 septembre 2016

    Le débat sur le port du voile intégral rampe en Europe, jusqu'à s'immiscer dans les hémicycles de plusieurs parlements nationaux. S'ils ne sont que très peu à avoir officiellement rejeté la burqa de l'espace public, beaucoup de pays commencent doucement à l'introduire dans leurs débats de société. Notre carte interactive. 

  • Milan : un lieu de la Shoah devient le symbole de l'accueil des réfugiés

    par le 21 septembre 2016

    À l’époque du fascisme, c’était le quai d’où partaient les trains de déportés en direction des camps de concentration. Le Quai 21 de la gare de Milan est désormais devenu le symbole citoyen d’accueil et de dialogue entre les différentes cultures et religions.

  • Allemagne : apprendre la drague aux réfugiés

    par le 20 septembre 2016

    Horst Wenzel, de Cologne, est coach en flirt. Avec son entreprise, il donne des cours de drague à des banquiers, des orthopédistes, mais a depuis peu élargi sa clientèle aux réfugiés débarqués en Allemagne. Un beau clin d'oeil ?

  • L'homosexualité dans le football : le combat impossible ?

    par le 16 septembre 2016

    Pourquoi aucun joueur de football professionnel de la Bundesliga n'a-t-il encore fait son coming out officiel ? C'est très simple : ce sport a encore et toujours un problème avec tout ce qui n'est pas hétéro. Différentes initiatives, dont la mienne, luttent aujourd'hui contre l'homophobie, et montrent qu'être gay et footballeur est loin d'être impossible.                 

  • Réfugiés : le bateau Iuventa ou l'art du sauvetage en mer 

    par le 13 septembre 2016

    Il y a de multiples façons d'employer son temps pendant les vacances. L'une d'entre elles est d'en faire don (littéralement) à une cause. César est photographe freelance et a décidé, pour une fois, de mettre son objectif au service de Jugend Rettet, une organisation non gouvernementale qui, avec son bateau Iuventa, s'occupe de récupérer et de sauver ceux qui tentent de traverser la Méditerranée. 

  • Prostitution abolie en France : la meilleure nouvelle de l'année ?

    par le 8 septembre 2016

    [OPINION] On a beaucoup parlé prostitution cette année. Un nouveau réseau démantelé ? Un corps de femme retrouvé ? Non, seulement des clients désormais pénalisés. N'en déplaise à certains beaufs, ils n'ont plus le droit à « leur pute » et c'est tant mieux. Alors l’abolition de la prostitution en France, l’une des meilleures nouvelles de l’année 2016 ? Oui. Explications.

  • Espagne : gravir les montagnes, dans un fauteuil 

    par le 8 septembre 2016

    « Nul n'est trop pauvre pour n'avoir rien à donner, nul n'est trop riche pour n'avoir rien à recevoir. » Pendant que vous méditez, nous parcourons toujours l'Europe à la recherche de personnes pour qui l'été est synonyme d'altruisme. Et là, il est temps de s'envoler pour Tenerife et de faire la connaissance d'Elena. 

  • Jungle de Calais : au pied du mur

    par le 8 septembre 2016

    La Grande-Bretagne entend ériger un mur de béton à Calais pour empêcher les réfugiés de traverser le tunnel sous la Manche. Sa construction s'inscrit dans le cadre d'un projet se chiffrant à 20 millions d'euros décidé par Londres et Paris. Pour certains ce mur est une preuve de l'impuissance de l'UE, tandis que d'autres défendent une barrière qu'ils jugent appropriée.

  • Charlie Hebdo et l'Italie : quand les valeurs s'effondrent

    par le 7 septembre 2016

    [OPINION] Les polémiques déclenchées par la caricature de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, enflamment le débat. Les Italiens ont très vite oublié leur « Je suis Charlie ». Ce portrait est de mauvais goût, irrévérencieux, peu respectueux, mais personne n’a l’obligation de le lire ou d’en acheter le journal. Alors, nos valeurs sont-elles seulement valables un jour sur deux ?

  • Le chiffre qui parle : les réfugiés rescapés

    par le 6 septembre 2016

    Des réfugiés ont fui les conflits tout autour du globe et se sont dirigés vers l’Europe en nombre toujours plus grand cette année. Trop souvent, le voyage est traître et se termine de façon tragique. Mais parfois, la résolution se fait, d’une certaine manière, plus heureuse…