Politique

Très chères villes européennes

Article publié le 25 mars 2008
Publié dans le magazine
Article publié le 25 mars 2008
27 des 50 villes où le coût de la vie est le plus élevé au monde, se trouvent sur le Vieux continent. Londres et Copenhague sont en tête de ce classement.

Les Etats européens se préoccupent de plus en plus de la perte de pouvoir d’achat qui touche les classes moyennes. A juste titre : en Espagne, l’inflation galopante (4,1 % en 2007) et la modération salariale (l’Espagne est le seul pays de l’OCDE qui a connu une réduction de son salaire moyen entre 1995 et 2005) expliquent les écarts de ressources grandissant entre les plus aisés et les plus pauvres, comme l’indique le rapport Employment Outlook 2007.

En France, le sujet qui retient l’attention de l’ensemble des médias, en dehors des amours de son Président, est celui du « pouvoir d’achat », au profit duquel tout le gouvernement se mobilise. De son côté, l’Italie, soumise à une dépression politico-économique, se désespère de la montée des prix qui a suivi son passage à l’Euro, de même que le Portugal, dont l’économie basée sur une main d’œuvre bon marché peine a décoller.

La preuve irréfutable, avancée par le récent rapport du cabinet Mercer Human Resources Consulting : l’Europe est un continent où la vie devient peu à peu prohibitive pour ses habitants. Parmi les 50 villes les plus chères du monde, 27 sont européennes, à commencer par Londres, qui présente le coût de la vie le plus élevé au monde après Moscou.

La carte européenne des villes de « la vie chère »

Cliquez sur les icônes pour connaître les 27 villes européennes championnes du coût de la vie