Politique

Portables : l’eurotarif arrive

Article publié le 17 décembre 2007
Article publié le 17 décembre 2007
Afin de réduire le prix des appels passés ou reçus à l’étranger, Bruxelles a choisi de fixer une grille de tarifs maximums que les compagnies de téléphone ne pourront pas dépasser.

Accessible en un clic. Afin d’expliquer les avantages d'une telle décision, pourtant difficile à avaler pour les opérateurs, la commissaire européenne en charge de l'Information et des Medias, Vivian Reding, a créé un site spécial consacré aux nouveaux tarifs des télécommunications passéess depuis l'étranger.

Le client n'a aucune procédure à suivre lorsqu'il se rend à l'étranger. Car depuis le 1er octobre, les compagnies de téléphone sont obligées d’appliquer automatiquement 'l’eurotarif' à chaque appel passé ou reçu depuis un pays distinct du pays d’origine, sans que le client n’ait à le solliciter au préalable.

Pour éviter les lentes démarches administratives au cours desquelles une compagnie hongroise envoyait une facture à un citoyen portugais pour de nombreux appels passés de Budapest pendant ses vacances, il a été décidé que la compagnie de téléphone habituelle de l’usager, ainsi que la compagnie étrangère qui a pris en charge les appels, doivent faire leurs comptes entre elles. Ainsi, l’usager ne reçoit qu’une facture directement depuis sa compagnie de téléphone habituelle, réduisant ainsi les formalités à une facture unique.

Une baisse de prix sans transparence

Le règlement fixe la limite de prix à un maximum de 0,49 euros par minute à chaque appel passé, une limite qui devrait s'abaisser progressivement jusqu’à 0,43 euros en 2009. La réception des appels quant à elle est facturée 0,24 euros et devrait baisser jusqu’à 5 centimes d’euro en 2009.

Etrangement, ces tarifs apparaissent sur le site mentionnés sans TVA : drôle de contradiction quand on sait que la commissaire a longtemps exigé des compagnies aériennes une transparence absolue sur les prix affichés sur leurs pages internet et que ce « détail » ne figure par sur le site officiel. Sans oublier que dans certains pays, comme la Suisse ou le Danemark, celle-ci atteint tout de même 25%…

Malgré cette intervention pour limiter les envolées tarifaires des opérateurs téléphoniques, les compagnies de téléphone peuvent continuer à offrir des prix plus intéressants à leurs clients.

Informations utiles

Autre information utile figurant sur le site : le nom des différents opérateurs de tous les pays de l’Union européenne, sans oublier une étude comparative des prix pratiqués par ceux-ci en cas d’utilisation du portable sur leur territoire.

La législation concernant l’eurotarif expirera le 30 juin 2010 et la Commission européenne se voit obligée de réviser avant fin 2008 son fonctionnement et modifier éventuellement les prix maximums fixés.