Politique

L’Europe prend le porc en grippe

Article publié le 28 avril 2009
Article publié le 28 avril 2009
La grippe porcine, maladie infectieuse très contagieuse, a déjà fait plus de vingt morts au Mexique, à la date du 27 avril. Un cas a récemment été détecté en Espagne. L’Europe est-elle préparée ?

En 2008, les ministres européens de la santé évoquaient la nécessité d'une meilleure coordination et réactivité européenne en cas d'épidémie majeure, « le domaine de la santé relevant essentiellement de la compétence des Etats-membres », précise le site de la Commission européenne. L’UE s'est organisée ces dernières années dans des perspectives d'efficacité et d'homogénéisation. La gestion des pandémies fait partie de grands points de la stratégie pour la santé 2008-2013.

«L'UE est bien mieux équipée qu'il y a deux ans pour faire face à une pandémie»

Des organismes assez jeunes travaillent en collaboration avec les institutions nationales : ainsi l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), créée en 2002, fournit une communication scientifique quant aux risques concernant l'alimentation humaine et animale, aidant le Parlement, la Commission et les Etats-membres à prendre des décisions sanitaires. 

L'ECDC, le centre européen pour la prévention et le contrôle des maladies, s'active depuis 2005 à « renforcer la protection de l'Europe contre les maladies infectieuses ». Sa directrice, Zsuzsanna Jakab, déclarait en 2007 : « Tous les Etats-membres ont dorénavant des capacités de réaction en place. L'UE est bien mieux équipée qu'il y a deux ans pour faire face à une pandémie. Mais elle est encore à mi-parcours, et une seconde phase de préparation doit maintenant commencer. » Alors l’Europe est-elle prête aujourd’hui ?