Politique

La croissance de l'UE ralentira en 2008

Article publié le 29 avril 2008
Article publié le 29 avril 2008
En 2008, la croissance de l’UE ne sera pas aussi forte que ce qui avait été annoncé, passant de 2,8% en 2007 à 2%. Pour 2009, les chiffres sont encore plus critiques. Jetez un œil aux prévisions de votre pays et croisez les doigts !

Balance commerciale en 2008

En ce qui concerne l’équilibre entre les exportations et les importations, l’UE bas de l’aile. Pour la moitié des 27 États membres, cette balance est de -1,4% par rapport à leur produit intérieur brut (PIB). En d’autres termes, l’UE achète plus qu’elle ne vend. Les pays qui se détachent de la moyenne sont Chypre et la Bulgarie, avec des balances de -30,8% et de -24,6% respectivement. Les drapeaux verts signalent les pays ayant une balance positive. Les drapeaux rouges signalent les pays dont la balance commerciale est négative.

Chômage en 2008

Les chiffres du chômage se maintiennent. Le pourcentage de chômeur pour l’ensemble de l’Union Européenne reste identique à celui de 2007, à savoir 6,8%. Une tape sur les doigts pour l’Espagne, le seul pays dont le taux de chômage s’est maintenu au-dessus des 10%, avec un taux de 10,6%. Les bulles rouges sont attribuées aux pays dont le taux de chômage est inférieur à la moyenne européenne et les vertes aux pays dont le taux de chômage est supérieur à la moyenne, bien sûr.

PIB: L’Est s’emporte

De manière générale, la croissance du PIB de l’UE, estimée à 2,0% pour 2008, ralentit. Bien que si nous devions mettre en évidence les chiffres les plus positifs, nous devrions nous concentrer sur l’est de l’UE, où la quasi-totalité des pays ont un taux de croissance supérieur à 5%. En tête, la Slovaquie affichant un taux de 7% et en bas de l’échelle l’Italie stagnant à 0,5%.