Politique

Banque : des mesures urgentes

Article publié le 6 octobre 2008
Article publié le 6 octobre 2008
La Commission propose de réviser les exigences de fonds propres des banques pour renforcer la stabilité financière. Dernières nouvelles de Bruxelles.

Renforcer la stabilité du système financier

La Commission européenne a proposé une révision des règles communautaires en matière de fonds propres des banques afin de renforcer la stabilité du système financier, de réduire l’exposition au risque et d’améliorer la surveillance des banques présentes dans plusieurs pays de l’UE. Ces nouvelles règles limiteront les prêts qu’une banque pourra octroyer à un emprunteur donné et permettront aux autorités nationales compétentes de mieux surveiller les activités des groupes bancaires transfrontaliers.

La proposition, qui modifie les directives existantes sur les exigences en matière de fonds propres, est une mise en œuvre de la feuille de route, adoptée par les ministres des finances de l’UE concernant la crise financière actuelle. Elles répondent également, en partie, aux récentes recommandations du Forum pour la stabilité financière du G7. Le Conseil européen a mis l'accent sur l'urgence de la situation et a insisté pour que les mesures soient adoptées au plus tard en avril 2009. Le Parlement européen et le Conseil des ministres doivent maintenant l’examiner.

Semaine européenne des régions, du 6 au 9 octobre

Image du Comité des RégionsLa semaine européenne des régions et des villes, organisée à Bruxelles par le Comité des régions, avec 210 régions et villes partenaires en Europe, attend 5000 participants. Co-organisée par le Comité des régions et la Direction générale de la Politique régionale de la Commission européenne, cette sixième édition des Open days a lieu du 6 au 9 octobre 2008 à Bruxelles.

Le programme proposé aux 5 000 participants attendus inclue 145 séminaires et ateliers ainsi que de nombreux autres événements qui donneront l'occasion d'un échange, notamment avec des représentants du monde de l'entreprise dans le cadre du Café des Investisseurs. Le problème ? Le 6 octobre s'annonce une grève générale à Bruxelle qui peut tout simplement empêcher le déroulement du programme.