Lyon

  • De l'objectivité de la détection des mauvaises odeurs

    par le 28 avril 2010
    Vous l'attendiez tous (ou pas d'ailleurs) : des chercheurs de l'université de la Sarre ont mis au point un procédé de mesure des odeurs qui va permettre de fournir une échelle "olfactive" relative. Ils pourront ainsi détecter d'éventuels soucis sanitaires ou autre signal odorant sans aucune intervention de nez humain...