Leslogesevry

L'intégration de la Suisse dans l'espace Schengen

Article publié le 21 décembre 2008
Publié par la communauté
Article publié le 21 décembre 2008
Il s'agit d'un espace de libre circulation des personnes entre les États signataires de l’accord de Schengen. Cette zone comprend aujourd’hui vingt-deux des vingt-sept membres de l’Union européenne. La Bulgarie ainsi que la Roumanie et Chypre n'en font pas partie mais la Norvège et l'Islande bien qu'ils ne participent pas aux décisions possèdent beaucoup de droits.
Le but de la libre circulation des personnes est que tout individu, lorsqu'il est sur le territoire de l’un des pays membres, est dans le droit de franchir les frontières des autres pays sans aucun contrôle. Cela sert à se déplacer librement, sans l'usage de passeport. En revanche, quelques institutions sont mises en place pour renforcer les contrôles aux frontières extérieures de l'espace Schengen. Vendredi 12 décembre 2008 à minuit, la Suisse a intrégré l'espace Schengen. Désormais aucun contrôle d'identité n'est effectué entre la Suisse et ses pays voisins. La Suisse, ne fait pas partie de l'Union européenne, mais son intégration à cette zone de libre échange a été votée au référendum de 2005. Son adhésion lui permet l'abolition des contrôles d'identité aux 1888 kilomètres de ses frontières communes avec l'Union européenne. Cependant les marchandises doivent encore être déclarée. L'espace Schengen a de nombreux avantages pour la Suisse qui va sûrement sortir de son isolement et peu à peu s'affirmer. Cela va également permettre aux gardes-frontières suisses de s'impliquer dans les missions de Frontex (institution européenne permettant la suveillance des frontières externes de l'Union eupéenne). Malgré cela, il se pourrait que l'entrée de la Suisse dans l'espace Schengen soit sujet de débat par un référendum sur l'ouverture de son marché du travail aux Roumains et Bulgares. Il aura lieu le 8 février prochain. Si le référendum est contre, Bruxelles souhaiterait que la Suisse se retire de l'espace Schengen... Nous constatons donc que cette zone de libre échange permet en quelques sortes de "briser" les frontières entre les différents Etats car elle facilite la circulation. Mais quelles sont les conditions pour y accéder? Certes, l'espace Schengen reste ouvert a l'entrée d'autres pays comme récemment avec la Suisse et demeure une façon de montrer la solidarité de l'Union Européenne mais assure t-il convenablement la sécurité aux frontières!? Ghislène Galmin