Le Puy de Babel

Sacrés sans piston

Article publié le 12 novembre 2009
Publié par la communauté
Article publié le 12 novembre 2009

Jeanne Plante Ce mercredi 11 novembre, à Cébazat, quatre artistes en devenir ont été récompensés. Les , raison d’être du festival , ont permis à dix jeunes groupes de se produire dans le grand théâtre. Ils avaient chacun douze minutes pour convaincre le public et le jury, avec à la clé, l’assurance d’être programmés dans plusieurs salles et festivals auvergnats.Le grand vainqueur en est une, c’est qui a raflé le prix et le prix de la ville de Cusset. Ce qu’elle en dit… « Je vais essayer de contenir mon émotion ou je vais me mettre à pleurer comme une gourdasse ! ». Cette toute jeune artiste pas moins complète (elle est passée par le théâtre et la danse et ça se voit) « raconte en élargissant les tensions narratives, efface les effets pour être dans l’essence de ce qu’[elle] dit » (c’est elle qui le dit). Elle trouve sa source dans la vieille génération de Brassens, Nougaro, Féret et Barbara parce qu’elle « aime bien qu’on [lui] raconte des histoires ».

Rencontres Matthieu CôteSémaphore en chansonJeanne PlanteSémaphore en chanson

Fred Bobin Fred Bobin est l’une des révélations de cette édition et le coup de cœur d’un des membres des Flying Tractors qui a prit part au vote. Fred Bobin était, selon ses dires, la présence rock masculine des rencontres. Lui a reçu deux prix et pas des moindres : le prix Radio-Arverne (qui s’occupera de promouvoir son album pendant un an) et celui du public, grâce auquel il reviendra jouer au Sémaphore le 5 février prochain. Le Lyonnais qui a débuté le piano à l’âge de huit ans a déjà remporté le prix du jury au festival Georges Brassens à Paris. Il compose avec son frère dans la lignée de Brassens (lui aussi), des textes contestataires, de la chanson « réaliste ».

http://www.delinquante.fr/video.html

Les marseillaises ont gagné au jeu de celui-qui-remporte-le-plus-de-prix. Elles rentreront à la maison avec leur trois trophées et en particulier celui de la 2deuche de Lempdes par qui elles seront prochainement programmées. « Deux beaux fléaux » selon leur confrère rockeur agricole auvergnat. Elles sont parmi les plus drôles, le public est conquis. Céline et Claire ont réussi le pari osé de renouveler l’image de l’accordéon, elles qui « n’aiment pas le musette !» en ont fait le titre de leur album.

Délinquantes

LIz de Lux - clip fait maison Faire de la musique avec une poupée Barbie… C’est possible. Les lyonnais (puisqu’ils étaient à l’honneur) de l’ont fait. Ces déjantés seront programmés par le festival Hippocampus (les 6, 7 et 8 mai prochains) et la Baie des singes dont ils sont les chouchous.

Liz de Lux

http://www.rodrigueweb.com/

Celui qui, pour beaucoup, a pris le plus de risque ; Rodrigue, le parisien s'est vu remettre le prix de la ville de Cébazat. Il sera donc en résidence au Sémaphore pour une semaine puis programmé pour la onzième édition du festival. Vous pourrez réserver vos places dans quelques mois.Pour découvrir ceux qui ont régné sans être couronnés, rendez-vous sur le site du festival

http://www.cebazat.fr/index2.php