inside cafébabel

Shake Up Europe! Apprenez à faire bouger l'Europe avec cafébabel…

Article publié le 13 mars 2014
Article publié le 13 mars 2014

Du 19 au 23 mars 2014, ca­fé­ba­bel or­ga­nise Shake Up Eu­rope! à Nice. Un séminaire de 4 jours rassemblant 40 participants des quatre coins de l'Europe. Responsables d'équipes locales, journalistes amateurs, membres d'ONG partenaires, ils seront réunis pour échanger sur la gestion des bénévoles, la communication et le montage de projet européen... dans l'esprit cafébabel!

Cette année ca­fé­ba­bel réunit les lea­ders de son ré­seau et ses par­te­naires à Nice pour l'évé­ne­ment Shake Up Eu­rope. Ce sé­mi­naire per­met­tra d'échan­ger des bonnes pra­tiques et de trans­mettre les connais­sances et les com­pé­tences des membres les plus ex­pé­ri­men­tés du ré­seau aux nou­veaux venus. L'ob­jec­tif est d'as­su­rer la pé­ren­nité des équipes lo­cales comme celles de Stras­bourg, Vienne, Sé­ville ou en­core Bruxelles. La ren­contre des membres d'équipes his­to­riques avec les nou­veaux venus du ré­seau per­met de don­ner un bon dé­part aux nou­velles équipes lo­cales, telles que celles de Kau­nas en Li­tua­nie, de Cra­co­vie et de Du­blin. De plus, des par­te­naires pres­ti­gieux tels que Eu­ro­pean Youth Press, You­th4­me­dia, Ni­si­masa, les Jeunes eu­ro­péens fé­dé­ra­listes ou le Par­le­ment eu­ro­péen des jeunes se­ront de la par­tie pour ap­por­ter leur sa­voir-faire et re­tour d'ex­pé­rience.

Un pro­gramme pé­da­go­gique et pra­tique sera mis en œuvre par des in­ter­ve­nants avec plus de dix ans d'ex­pé­rience dans la for­ma­tion des bé­né­voles. Les confé­rences sur des su­jets clés dans la vie d'une as­so­cia­tion se­ront sui­vies d'ate­liers en pe­tits groupes pour fa­ci­li­ter une as­si­mi­la­tion ra­pide des connais­sances et conseils dis­pen­sés pen­dant le cours.

Les su­jets les plus im­por­tants pour les as­so­cia­tions de la jeu­nesse se­ront abor­dés. En effet, com­ment sus­ci­ter l'en­ga­ge­ment des jeunes ? La vi­si­bi­lité sur les mé­dias so­ciaux est de­ve­nue in­con­tour­nable. Ce moyen de com­mu­ni­ca­tion et de mo­bi­li­sa­tion sera ex­ploré au cours du pre­mier jour du sé­mi­naire lors d'un échange de bonnes pra­tiques, puis d'une confé­rence, sui­vie d'un ate­lier et conclue par un débat ou­vert au pu­blic.

La trans­mis­sion et la pé­ren­nité as­so­cia­tives consti­tuent l'axe cen­tral du Shake Up de cette année. En effet, le grand enjeu d'une as­so­cia­tion de jeunes est de pour­suivre son ac­tion après l'en­thou­siasme des dé­buts, puis de pas­ser le flam­beau lorsque les pre­miers membres sont tous en­trés dans une vie ac­tive très oc­cu­pée. C'est pour­quoi la deuxième jour­née sera consa­crée au dé­ve­lop­pe­ment des com­pé­tences et à la concep­tion d'ou­tils de trans­ferts de connais­sances.

Le troi­sième jour, nous pro­po­sons un cours ac­com­pa­gné d'un ate­lier sur les pro­grammes eu­ro­péens de jeu­nesse et les fi­nan­ce­ments qui y sont as­so­ciés. Et nous dis­cu­te­rons tous en­semble des pro­jets à dé­ve­lop­per en­semble au cours de l'an­née 2014. 

Ce sera l'oc­ca­sion de dis­cu­ter des re­por­tages à Kau­nas, Var­so­vie ou Athènes avec les équipes lo­cales qui nous ac­cueille­rons dans le cadre du pro­jet EU in mo­tion. C'est aussi l'op­por­tu­nité d'éla­bo­rer de nou­veaux pro­jets avec nos par­te­naires, Nisi Masa, Eu­ro­pean Youth Press, You­th4­Me­dia, Youth Eu­ro­pean Par­lia­ment and the Jeunes Eu­ro­péens – France. Cet ate­lier de pré­pa­ra­tion de pro­jets fera l'ob­jet d'un grand final. Ainsi, chaque groupe de tra­vail pré­sen­tera ses idées à un grand jury, qui ré­com­pen­sera le meilleur pro­jet. Et la co­opé­ra­tion fu­ture au sein du ré­seau sera as­su­rée!

N'hé­si­tez pas à faire un tour à notre débat pu­blic sur le thème : "Com­ment les mé­dias par­ti­ci­pa­tifs amé­liorent-ils la par­ti­ci­pa­tion des jeunes ci­toyens ?"

En par­te­na­riat avec le Centre In­ter­na­tio­nal de For­ma­tion Eu­ro­péenne (CIFE)Nisi Masa, Eu­ro­pean Youth Press, You­th4­Me­dia, Eu­ro­pean Youth Par­lia­ment and the Jeunes Eu­ro­péens –France, avec le sou­tien du pro­gramme Jeu­nesse en Ac­tion de la Com­mis­sion eu­ro­péenne et de la Fon­da­tion Leo­pold Mayer pour le pro­grès de l'homme