Fr

  • Docteur NO contre Lisbonne, le retour de la vengeance

    par le 29 septembre 2009
    Il s’était pris une monumentale raclée aux élections européennes, ses quelques centaines de milliers de dollars dilapidés en vain….après avoir juré qu’on ne l’y prendrait plus, le voila qui revient. Pour le traité de Lisbonne – 2 ( version « on ne veut pas de l’avortement et on veut garder notre commissaire) Qui ça ?
  • Paris n'est PAS le centre de la Banane bleue

    par le 21 août 2009
    C'est vous qui voyez... L'autre jour, je voulais faire une surprise (ça m'arrive) à mon étrangère d'épouse (qui n'est pas européenne, en plus) : préparer une visite près de Munich à une amie à elle étrangère, même pas européenne non plus, mariée à un allemand. Mes finances étant ce qu'elles sont (...) après avoir cotisé pour un vol, je me renseigne sur les trajets par train.
  • Libertas-MPF : Captain (vieille) Europe, le super héros qui pue des pieds

    par le 20 mai 2009
    WoW ou plutôt MDR. La communication de De Villiers prend un coup de djeune avec son "captain europa", illustrant le blog de ce vengeur "mystérieux". Même si l'apparition de ce super héros façon comic ne trompe personne ( on t'a reconnu Monsieur le Comte, même avec un jogging moulant...) on était pas habitué à tant d'audace de la part de notre turco-pédé-phobe national.
  • Les animaux malades de l’Europe, de Karl Lafuente

    par le 10 février 2009
    Les moutons, gras et gros chacun dans leurs enclos Avait connu naguère La disette et la guerre Ce temps d’un autre âge Etait bien fini Les maux avaient été bannis Par de communs pâturages Mais soudain, à nouveau Un mal chez eux sévissait Les près jaunissaient Et l’herbe faisait défaut Nul ne savait comment Retrouver la santé, L’abondance en froment Et la peur
  • De la maastrichtophobie à la lisbonnophobie

    par le 15 décembre 2008
    Scandale ! Honte ! crient les nouveaux champions autoproclamés de la démocratie. Les irlandais avaient deja voté non et on va leur redemander de se prononcer sur ce traité ? Cela n'a pourtant rien d'anormal ni d'unique. C'est même le contraire qui le serait. Lors du traité de Maastricht, les danois avait voté non. Aurait il fallu tout arrêter...alors que les français avaient voté oui ?
  • Montesquieu le supranationaliste

    par le 15 décembre 2008
    Un post précédant s'était deja penché sur la définition de nation au XIXeme siècle, en montrant non seulement que celle-ci n'est pas contradictoire avec la construction européenne, mais qu'elle en est aussi le fondement logique dont l'Union Europeenne est le continuateur, comme le prévoyaient explicitement Renan et Renouvier au XIX eme siècle.
  • Lettre à mon Papi Václav Klaus, bientot président des européens.

    par le 15 novembre 2008
    Note: le 1er janvier, la république Chèque prendra la tête de l'UE. Or son président, Vaclav Klaus est un anti-européen déclaré. Et pourtant...
  • Le complot ultra libéral des technocrates de Bruxelles mis en défaut !

    par le 2 octobre 2008
    Spécial dédicace à Marie-qui-a-un-email-a-laposte.net-parce-que-c'est-un-service-public Heureusement que Maitre Sinh est là pour lutter contre la pensée unique et les élites européennes qui complotent dans le dos des peuples depuis plus de 50 ans.
  • Besancenot l'Européen (2) : à la recherche du service public....

    par le 2 septembre 2008
    Résumé de l'épisode précédant : Le leader de la LCR demande plus d'Europe ( et pas moins) pour défendre le service public postal. Malheureusement, tout cela en reste aux déclarations d'intentions: Le traité constitutionnel européen, qui intégrait la notion de service public, a été rejeté, au motif que les "services économiques d'intérêt général" n'auraient rien à voir avec le service public.
  • Besancenot l'Européen !

    par le 30 août 2008
    A la question de l'ouverture totale du marché postal à la concurrence d'ici 2011, prévue par une directive européenne, Besancenot répond : " Une directive européenne ne vient pas dans le dos des gouvernements ! Elle a été adoptée sur la base d'un mandat donné par une réunion du Conseil des ministres européen.