Fr

  • "Les autres pays ils votent aussi ? Ah ouais ? ah bon..."

    par le 8 juin 2009
    Ce titre, c'est du vécu. C'était hier, jour de vote pour les élections européennes 2009 en France. Un ami (il se reconnaitra s'il passe par ici), pourtant relativement politisé (dans le bon sens du terme), et à l'esprit critique plus affuté que beaucoup, interrompt notre discussion, l'air perdu, et me demande : "..mais, les autres pays... ils votent aussi pour ces élections ?
  • Un président de l'UE élu au suffrage universel ? mais vous êtes en pleine Science-fiction mon cher....

    par le 13 mars 2009
    Ceux qui fréquentent ce blog connaissent son engagement en faveur de l'élection du president de la commission via les citoyens, idée énoncée par Jacques Delors et soigneusement jetée aux oubliettes par les technocrates nationaux ( heé oui, on les oublie ceux la...). Pour les autres, ils suffira de se reporter aux articles de cette catégorie.
  • Un petit pas pour le PES, un grand pas pour l'europe (et un autre en arrière)

    par le 24 février 2009
    C'est arrivé mais on en a rien su Suite de l'interminable feuilleton de la lutte acharnée du president Français pour imposer la loi Hadopi en France, et du combat qui s'en est suivi en Europe avec un nouveau retournement ( on ne saurait trop vous conseiller de lires les articles précédents ) Aux dernières nouvelles, le president français, après avoir été contrarié par l'amendement 138 du
  • Ceci est un ultimatum aux socialistes Européens

    par le 14 février 2009
    Chers socialistes européens, Français, Allemands, Espagnols, Danois, Italiens et autres (etc, etc...) Je vous écris pour vous dire que je suis las. Las, très las, des tergiversations du Parti Socialiste Européen au sujet de la présentation d’un candidat pour les élections, au poste de Président de la Commission Européenne.
  • Zapatero: il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis...

    par le 7 février 2009
    On ne va pas le répéter ( le lecteur curieux se reportera aux autres articles de cette catégorie), afin d'en finir avec l'Europe "diplocratique", il devient urgent que le peuple, lors de ces élections, choisisse le president de l'UE ( = de la commission européenne), ce qui permettra de transformer celle ci en véritable gouvernement, responsable devant les électeurs.
  • Qui a peur d’un président de l’UE élu au suffrage universel ? ( les socialistes ?)

    par le 3 février 2009
    Rappelons brièvement que l’idée du choix du président de l’UE via les élections, de Jacques Delors , est révolutionnaire à plus d’un titre. D’une part son originalité vient du fait que sa mise en œuvre, contrairement à tous les échafaudages habituels, ne nécessite aucun traité ni aucun accord des états.
  • Graham WATSON, premier président de l'UE élu au suffrage direct ?

    par le 29 janvier 2009
    Enfin ! Ou presque...ce n'est pas passé loin. Le MOuvement DEMocrate européen (modem) avait annoncé un candidat à la présidence de la commission européenne ( sans nouvelles depuis)...
  • LCR: nous ne sommes pas souverainistes, nous sommes européens

    par le 27 janvier 2009
    Il était déjà question du charismatique leader charismatique de la LCR française ici et de ses positions clairement pro-européennes. Ce matin, invité sur France-culture Olivier Besancenot a encore rappelé son engagement : «  nous ne sommes pas souverainistes, nous fondons notre action dans un cadre européen ».
  • Un président de l’UE élu : une solution « de secours » nationale ?

    par le 15 janvier 2009
    A défaut d’un accord des principaux « grands » partis européens ( PSE, PPE, verts, libéraux-modem, et PGE ) sur le choix d’un candidat à la présidence de l’UE il demeure toujours possible d’insuffler plus de démocratie dans la nomination des commissaires.
  • Démocratie ou Diplocratie ?

    par le 20 décembre 2008
    Le débat sur la forme que doit prendre l'Europe se résume à deux grandes options politiques. D'un coté les partisans d'une Europe politique intégrée, avec des compétences partagées, certaines appartenant à l'UE ( donc supranationale) et d'autres aux États-nations. Les termes varient ici pour qualifier cette voie, de fédéralisme, communautaire à "fédération d'états-nation".