Eutoo

  • De Sarajevo au Danemark : les réfugiés des Balkans, 25 ans après

    par le 9 juin 2016

    Coincés dans les méandres de l'identité, les réfugiés bosniaques tentent encore et toujours de s'intégrer dans « le pays des gens les plus heureux du monde », de plus en plus en phase avec les politiques anti-immigration. 25 ans après la guerre des Balkans, quelles sont les attentes des trentenaires de l'ex-Yougoslavie qui vivent à Copenhague ? Reportage chamarré.

  • Copenhague : au bonheur des dames

    par le 30 mai 2016

    On l'a dit et redit : les Danois sont les plus heureux du monde. Mais qu'en est-il des étudiants européens qui habitent la capitale, Copenhague ? Nous avons photographié 5 jeunes femmes en transit dans le pays et, avec elles, leurs espoirs, leurs projets mais aussi leurs craintes. Portraits. 

  • Fuir l'extrémisme : comment quitter un groupuscule néo-nazi ?

    par le 17 mai 2016

    Le thème de l'immigration provoque actuellement des réactions chargées d'émotion chez les Allemands. Tandis que le sujet crée le débat dans la société, les néo-nazis profitent de ce terrain fertile pour répandre leur idéologie. Cependant, certains membres de ces organisations tentent de faire exactement le contraire. Comment parvient-on à rester en vie quand on quitte un groupuscule néo-nazi ?

  • Réfugiés et bénévoles à Berlin : le goût des autres

    par le 13 mai 2016

    À l’été 2015, l’Allemagne ouvrait ses frontières aux réfugiés en provenance de Syrie et d’ailleurs. Les institutions de l’État censées les aider croulent alors sous le travail. L’initiative citoyenne Moabit hilft (Moabit aide) est l’une des raisons pour lesquelles l’enregistrement des réfugiés se poursuit plus ou moins sans encombres.

  • Être jeune, grec et juif : je me bats donc je suis

    par le 10 mai 2016

    À Athènes, une petite communauté juive est déterminée à lutter pour soutenir une tradition vieille de 2000 ans. Dans le contexte d'austérité et de changement politiques actuels, la jeunesse grecque pratiquante est confrontée à une nouvelle vague de problèmes. Et malgré la hausse de l'émigration, la ville accueille de jeunes actifs, dont le rabbin d'Athènes âgé de seulement 26 ans.

  • Réfugiés de Londres : l’intégration par le football  

    Cinq étudiants londoniens ont trouvé un moyen efficace pour intégrer plusieurs groupes ethniques au sein d’un quartier multiculturel : une solution qui, à long terme, pourrait aider à diminuer les violences à caractère raciste. Leur idée ? Combiner deux vieilles traditions : le football et le caritatif.

  • [VIDÉO] La nouvelle vague du cinéma danois

    par le 2 mai 2016

    Outre son caractère esthétique, le cinéma danois est célèbre pour ses récits poignants, son réalisme audacieux et son humour noir. Le monde évolue constamment et il en est de même pour l'industrie du cinéma. La nouvelle génération de réalisateurs apporte sa sensibilité, ses idéaux, histoires et valeurs esthétiques mais elle doit aussi faire des compromis concernant cette évolution.

  • L'islam à Copenhague : la lutte contre les caricatures

    par le 25 avril 2016

    Plus de 10 ans après les caricatures controversées de Mahomet, un an après les fusillades de Copenhague visant le dessinateur Lars Wilk et une synagogue, l'attitude de la société danoise envers la communauté musulmane a changé. Immersion au sein des associations de jeunesse et des laboratoires culturels qui se racontent entre islamophobie, intégration et lutte contre la radicalisation.

  • Copenhague : la slow life a le vent en poupe

    par le 22 avril 2016

    Dans la Baie de Scanport, à quelques kilomètres du centre ville de Copenhague se trouve Hawila, un vieux navire à voile de vingt-cinq mètres de long. Dans l’attente de hisser les voiles et de partir naviguer en mer, une bande de jeunes passionnés travaille à sa restauration. Leur idée ? ralentir le monde et lui enjoindre de consommer autrement. Reportage.

  • Réfugiés et sans-abri d'Athènes : à bout de forces

    par le 7 avril 2016

    L'effondrement de l'économie dans la capitale grecque a laissé des traces. Malgré les aides, la situation ne s'est pas améliorée, des conditions d'épargne strictes creusent même les fissures : une grande partie de la population grecque est apauvrie, la vie dans la rue menace presque un jeune chômeur sur deux et de plus en plus de gens jadis épargnés. Amélioration en vue ? Bof.