Europe des femmes

La création de Choisir la Cause des femmes

Article publié le 6 mars 2008
Article publié le 6 mars 2008
L’association Choisir la cause des femmes est créée en juin 1971 par plusieurs personnalités notamment Gisèle Halimi (avocate), Simone de Beauvoir (philosophe, écrivaine), Jean Rostand (académicien), Christiane Rochefort (romancière), Jacques Monod (prix Nobel de médecine).
Ses objectifs initiaux sont alors : - l’éducation sexuelle et la contraception - l’abrogation de la loi répressive de 1920 qui condamnait l’avortement - la défense gratuite des femmes poursuivies pour avortement. Choisir a pris en charge le retentissant procès de Bobigny en 1972. Une jeune fille de 16 ans, Marie-Claire C… s’est fait avorter avec la complicité de sa mère ; celle-ci, défendue par Gisèle Halimi, est jugée en compagnie de trois autres femmes. A la barre se sont succédées nombre de personnalités scientifiques et littéraires (Michel Rocard, Françoise Fabian, Simone de Beauvoir, Professeur Paul Milliez, etc.) cités par la défense pour dénoncer ce « procès d’un autre âge ». En quelques semaines, l’affaire de Bobigny crée un mouvement d’opinion irréversible qui aboutira à la révision de la loi de 1920. Les prévenues sont condamnées à des peines avec sursis… La jeune fille, défendue à huis clos par son avocate Gisèle Halimi, avait auparavant obtenu la relaxe. En 1975, la loi Veil autorise les interruptions volontaires de grossesse pour une période de 5 ans. Choisir a présidé une commission de travail chargée de contrôler l’application de la loi.