Culture

Zapping : une émission qui s’exporte bien

Article publié le 18 novembre 2008
Article publié le 18 novembre 2008
Les émissions de zapping sont présentes dans les programmes télévisés de toute l'Europe. Italie, France, Allemagne, Pologne, Espagne...Tour d'horizon des télévisions européennes.

Le 17 avril 1989 est né un concept qui a révolutionné la télévision moderne. La télévision italienne RAI 3 lançait pour la première fois le magazine Blob, un cocktail télévisé constitué d'extraits d'autres programmes. Il ne comportait aucun commentaire, mais le simple déroulement des séquences en disait long, et suscitait la satire et l'ironie. Le titre de l'émission est inspiré du film d'épouvante américain The Blob. Il faut croire que les images de l'émission italienne (où la politique tient une place importante) effrayent à leur manière.

Ce fut un vrai succès. Alain de Greef, ancien directeur des programmes de Canal Plus à l'époque et homme rusé, n’a pas tardé à reprendre l'idée. Depuis septembre 1989 est diffusé en France le Zapping, émission qui déroule en quatre minutes l'actualité politique et sociale à coups d'extraits télévisés aussi drôles que surprenants.

Une affaire rentable quelque soit la langue

La formule originale continue d'être reprise à travers l'Europe. En 1993, l'émission a débuté sur la chaîne allemande Première sous le nom de Première Zapping. En Pologne, elle est diffusée également par Canal Plus mais sous le nom de Lapu-Capu.

L'émission franchit les Pyrénées : en 1990, Canal Plus Espagne, récemment inaugurée, intègre l'émission dans un espace de trois minutes dans le magazine Lo más plus. Avec les Guignols, autre émission importée de sa voisine française, elle a imposé sa marque au magazine et est demeurée inamovible jusqu'à sa dernière édition, après plus de dix ans.

Le Zapping transformé en parodie

Kalkofes Mattscheibe (le tube cathodique de Kalkofe) est un véritable phénomène en Allemagne. Il s'agit d'une émission de la chaîne Pro7 dont le présentateur, le célèbre humoriste Olivier Kalkofe, imite les protagonistes dans des situations télévisées aussi absurdes que délirantes. Il est capable de tourner en ridicule n'importe qui : aussi bien un correspondant déstabilisé à cause d'une interruption de la liaison, que les scènes classiques de télé-achat.

En Espagne, Homo Zapping a eu pas mal de succès. L'émission ne diffusait pas le moindre extrait de programmes d'autres chaînes, en revanche les acteurs parodiaient les productions télévisées les plus populaires et ne se limitaient pas aux séries espagnoles. Des séries célèbres dans le monde entier comme House ou C.S.I. sont « passées sur le grill » d'Homo Zapping.

Actuellement, Sé lo que hicisteis... est une des émissions de la chaîne espagnole La Sexta qui a le plus de succès. Elle se nourrit en grande partie d'extraits de « télé-poubelle » d'autres chaînes, commentés avec humour ou parodiés. Mais il semble que cela ne plaise pas beaucoup aux concurrents.

Récemment, Telecinco a gagné un procès intenté contre l'émission de La Sexta pour non-respect des droits d'auteur, en diffusant ses contenus sans autorisation. Loin de battre en retraite, les scénaristes de l'émission ont profité de cette plainte pour créer toute sorte de nouvelles situations comiques et enregistrer les meilleurs scores d'audience de toute son histoire grâce à la polémique déclenchée.