Culture

Recherche coeur musulman

Article publié le 17 octobre 2006
Article publié le 17 octobre 2006
De nombreux musulmans n’hésitent plus à chercher l’amour en ligne sur des sites de rencontres spécialisés.

Nora86 a publié son profil sur MuslimMatch.com en espérant que ce portail destiné exclusivement aux musulmans lui permette de trouver l'homme de sa vie. Sunnite, elle a vingt ans et vit à Rome. Son portait : de longs cheveux châtains, un grand sourire et un regard coquin. Aicha elle se veut plus traditionnelle : âgée d’une trentaine d’années, elle réside en Espagne et porte un voile noir.

Nora86 et Aicha ne sont pas les seules utilisatrices des agences matrimoniales islamiques qui pullulent sur le web. La procédure d'inscription n'est pas difficile : âge, famille, niveau culturel, profession, couleur de peau, une belle photo et le profil est immédiatement en ligne. Comme sur d’autres sites de rencontres, il faut avoir auparavant payé l'abonnement. Cela va de 30 dollars [environ 23 euros] pour trois mois chez muslimwedding.org, jusqu'à 25 livres [environ 37 euros] chez muslim-marriages.co.uk. Les avantages d’un tel système payant ? Pouvoir consulter non seulement les profils mais disposer aussi des coordonnées de ses proies.

Un succès qui rappelle les anciens mariages arrangés

Le phénomène n'est pas récent mais en forte augmentation. Il suffit de penser au succès de MuslimMatch.com, passé, selon le quotidien britannique The Guardian, de 15000 membres en 2002 à plus de 110 000 inscrits aujourd'hui. Comment l'islam, religion que certains critiquent pour son refus de s’adapter au monde moderne, peut-elle laisser ses fidèles recourir aux agences matrimoniales, qui plus est sur internet ?

« Dans la tradition musulmane, la confiance en la technologie a toujours existé » insiste Mario Nordio, auteur de l’ouvrage ‘Agences matrimoniales en ligne’ et professeur de civilisations asiatiques à l’Université de Venise. « Par ailleurs, le phénomène de rencontres en ligne est culturellement proche des anciens mariages arrangés ». En lieu et place des familles, les rencontres des futurs époux seront organisées avec la médiation rassurante du web.

« Pour certains, recourir à cette méthode revient toutefois à émettre un constat d’échec personnel. En clair, c’est reconnaître que parmi tous les amis de la famille et les amis d'amis, aucun n'était prêt à dire oui », tempérait Ali Hassan, fondateur du site internet muslim-marriages.co.uk dans une interview accordée au quotidien italien La Stampa.

Une opinion que Nordio est loin de partager : « L'adaptation aux nouvelles technologies dans l'islam et en particulier dans les populations immigrées est très rapide. Sans parler du fait que ces sites sont souvent bien vus car ils sont reliés à des portails dont la réputation est assurée par des imams, dispensent des conseils en temps réel sur l'interprétation du Coran ».

Jeunes, jolies et musulmanes

Mais pourquoi un jeune musulman européen ferait-il appel à un site de rencontre fondé sur l'appartenance religieuse? « Prends ta femme dans ton village et les boeufs dans le voisinage,  » dit un affreux proverbe. « Epouser celui ou celle qui te ressemble est un désir partagé par beaucoup », explique Nordio.

Soit mais pourquoi n'existe-t-il pas autant de sites de rencontres concentrés sur les chrétiens ? « L'islam, en Europe, reste pratiqué par une minorité qui a donc naturellement tendance à se retrouver sur ces sites. Mais attention, l'islam européen est un phénomène extrêmement complexe. Il faut tenir compte de la nationalité d'origine des fidèles, mais aussi du courant religieux duquel ils se réclament.  »

Des options qui sont prises en considération par des sites comme Muslimwedding.org, qui propose des services plus évolués que la simple recherche d'un partenaire : son moteur de recherche donne à l'utilisateur la possibilité de sélectionner les « offres » parmi les différentes tendances de l'islam (sunnites, chiites, soufis...) ou suivant les pays de provenance. Lorsque l'on sélectionne un nouveau profil intéressant, le site déclenche automatiquement l'envoi d'e-mails ou de sms d’alerte.

Non musulmanes prière de s'abstenir

Le profil type de l'utilisateur de sites web matrimoniaux pour musulmans est souvent varié. « Cela va de la femme divorcée quinquagénaire vivant à Londres, à l'adolescente qui commence à réfléchir à son avenir », glisse Nordio. Mais souvent les apparences sont parfois trompeuses. « D'après mes recherches, ce sont souvent les hommes qui gèrent les relations amoureuses des plus jeunes dans les sites de rencontres, dans le droit fil de la tradition patriarcale ».

Et si l'agence matrimoniale ne suffit pas, certains recourent à d'autres moyens pour trouver la musulmane de leurs rêves. Le blog Muslimquest a été créé par son auteur anonyme dans le but précis de trouver épouse. « Le mariage musulman en Occident est un problème non résolu. J'essaie de trouver la solution », est sa devise. Car « pour un musulman, vivre sans épouse est très frustrant ».