Culture

Le Dalaï Lama au Parlement européen

Article publié le 11 décembre 2008
Article publié le 11 décembre 2008
« La Chine manque d'autorité morale pour être une vraie superpuissance ». A la suite des représentants des autres religions (chrétienne, musulmane et juive), le Dalaï Lama s'est rendu au Parlement européen le 4 décembre dernier.

Accueilli par le conservateur Hans-Gert Pöttering, l'actuel président du Parlement, le Dalaï Lama a insisté sur l'importance du droit à une vie heureuse et enrichissante, et ce indépendamment de son origine sociale ou de sa race. Il s'est également prononcé sur l'harmonie religieuse et sur le rôle des femmes dans la société. Le Dalaï Lama a déclaré qu'il se considérait simplement comme « un être humain parmi les 6 milliards sur la terre », faisant preuve d'une humilité qui a plu aux eurodéputés puisqu’ils lui ont réservé une standing ovation à la fin de leur rencontre. Il n'a pas manqué de rappeler l'épineuse question tibétaine : bien que ne réclamant ni la sécession, ni l'indépendance de la République populaire de Chine, il en a demandé l'autonomie du Tibet, ajoutant que « la Chine manque d'autorité morale pour être une vraie superpuissance ».