Culture

Le Contre-Eurovision 2014

Article publié le 10 mai 2014
Article publié le 10 mai 2014

Déjà controversée en raison d’un souci diplomatique entre l’Ukraine et la Russie, l’édition 2014 de l’Eurovision au Danemark étalera demain soir pour la 59ème fois tout son kitsch dans un festival de musique aussi étrange qu’inaudible. Aussi, cafébabel vous propose son contre-Eurovision 2014  avec 8 artistes qui ont, au moins, le mérite de l’être. 

Pologne : Pictorial Candi

Pictorial Candi, le nouveau projet de Candelaria Saenz Valiente du groupe Paris Tetris vous promet au moins deux choses essentielles : une certaine idée du surréalisme et de la mélodie. Tout ça fortement ancré dans la réalité de Varsovie.

K.P.

Pictorial Candi - « Check my Computer »

Espagne : Mojinos Escozios

Première chose : Mojinos Escozios signifie « cul brûlé » en espagnol. Sinon, c’est un groupe de rock assez drôle, très familier des fiestas traditionnelles en Espagne. Dégueulasses quand ils s’adonnent à la parodie de groupes de metal, les membres incarnent parfaitement le gendre qu’un père de famille adorerait détester. Soit la parabole du punk à chien qui frappe lourdement à la porte d’une Europe bien trop propre.

M.T.

Mojinos Escozios -  « Esta si que es la cansion mas bonita » (considérée par le groupe comme leur plus belle chanson)

Belgique : BRNS

BRNS (prononcé Brains) commence à devenir le groupe belge qu’on ne présente plus. Une formation qui à défaut de vous faire mal à crâne, vous lavera au moins les oreilles. 

A.C.

BRNS - « Mexico »

Autriche : Der Nino Aus Wien

Difficile de rivaliser avec Conchita Wurst – la femme à barbe du concours officiel – tant celle-ci véhicule l’idée d’une certaine tolérance en Europe. En Autriche, le seul qui pourrait tenir la note, c'est Der Nino aus Wien. Soit des textes d’une grande poésie qui coule sur des mélodies gentiment morbides.  

B.W.

Der Nino aus Wien - « Es geht immer ums vollenden »

Roumanie : Shukar Collective

Pour le geste, envoyons un groupe de gitan qui depuis 2005…n’existe plus. Mais qui rattrapera à lui seul la marginalisation dont est victime la communauté depuis 60 ans. 

O.T.

Shukar Collective - « Malademna »

Allemagne : Monkey Safari

Monkey Safari ou l’assurance de pousser à la catatonie une palanquée de jeunes allemands férus d’électro. La caution aussi de ce qu’on pourrait « le nouveau mainstream » en Europe.

J.F.

Monkey Safari - « Home »

Italie : Lo Stato Sociale

L’Italia peggiore (La pire Italie). Il ne s’agit pas d’un autre essai polémique sur la décadence de l’Italie, mais l’album d’un jeune groupe en proie au succès : Lo Stato Sociale. Le nom évoque déjà le désordre social dans un pays ou la société n’est plus vraiment al dente. Le quintet de Bologne, avec son style irrévérencieux et ironique, compose le malaise des jeunes italiens déçus. Le contre-Eurovision leur donne tout l'espace pour éructer. 

T.L.

Lo Stato Sociale - « C'eravamo tanto sbagliati »