Culture

La playlist madrilène de la semaine

Article publié le 16 mai 2014
Article publié le 16 mai 2014

Au cœur de la ca­pi­tale es­pa­gnole, les nuits n’ont pas de fin. Aucun bar quel qu’il soit ne ferme ja­mais ses portes. Sous la lune, on jongle en pas­sant des riffs de gui­tare à la folie de la mu­sique élec­tro­nique, tout en se ba­lan­çant au son d’un sen­suel fla­menco. Venez, dan­sez, et que cette nuit ne se ter­mine ja­mais.

Mucho, tel est le nom de ce groupe qui ne lé­sine pas sur le ro­ck’n’roll. Clas­siques, dans les règles de l’art, ils en ont quand même dans le ventre et ça fonc­tionne. La re­cette est connue mais elle plaît tou­jours au­tant.

Mucho - Como si no hu­bie­ra ma­ña­na

Un peu de funk pour la suite ? C’est ven­dredi, il faut lais­ser aller ton flow et se lâcher en com­pa­gnie de Lady Pep­per & The Co­ol­tran­ce. Voici une peu d'amour.

Lady Pepper & The Cooltrance - Piece of Love

Tu veux que cette fin de se­maine ne soit pas un enfer ? Alors dé­hanche-toi, éloigne très loin tes pro­blèmes et ou­blie tout ce qui te ronge la tête. Voici Neu­man, en duo avec Ken String­fel­low, et son titre Hell.

Neuman, Ken Stringfellow - Hell

La ten­ta­tion n’est ja­mais bien loin. C’est ven­dredi soir, il fait nuit, la per­sonne qui te plaît est tout près, tout comme l’al­cool, beau­coup d’al­cool. Peut-être que tu le re­gret­te­ras au ré­veil, mais qui a dit qu’il fal­lait avoir peur ?

Lori Meyers - Em­bor­ra­charme

Pour remédier aux dé­gâts que peut cau­ser la nuit, cer­tains choi­sissent le sport comme échap­pa­toire. Heu­reu­se­ment, une troupe de super héros a dé­bar­qué en ville pour nous em­pê­cher de tom­ber dans ce vice-là. La Pan­dilla Vo­la­dora nous donne un coup de main, à l’aide de gui­tares es­pa­gnoles.

La Pandilla Voladora - Del de­por­te tam­bién se sale

La Ma­ra­vi­llo­sa Or­ques­ta del Al­cohol mé­lange la coun­try et le ro­ck’n’roll à la jeu­nesse qui aime tant ses cordes de gui­tares. Un cri gé­né­ra­tion­nel qui a déjà par­couru toute l’Eu­rope. La « old school » n’a ja­mais été aussi jeune.

La Maravillosa Orquesta des Alcohol - Nómadas 

Si le fla­menco et la mu­sique pop ont déjà fu­sionné, la Schica s’en souvient bien. C’est une diva sur scène, un génie qui se dé­passe.

La Schica - Li­mos­na de amo­res

Du rock dur et in­dus­triel en basque. Par­fait pour ces jours où on a juste envie de sau­ter en l’air sans pen­ser à rien. Sui­vez le rythme de la bat­te­rie et sur­tout ne le lâ­chez pas, vous pour­riez tom­ber ! 

Berri Txa­rrak - Al­bo-Kal­teak

Votre nuit de folie touche à sa fin. Il est tard, vous avez trop dansé et cette fille que vous aviez en vue ne vous a pas re­mar­qué. Vous ren­trez chez vous, tran­quille, au son du reg­gae dans les pas de Ro­drigo Mer­cado. Il sait ce qu’il fait, sui­vez le.

Rodrigo Mercado - Astro Rey