Culture

La playlist classique de la semaine

Article publié le 13 juin 2014
Article publié le 13 juin 2014

L'été, ça donne envie de se défouler dans une foule devant une scène de festival. Mais on peut aussi s'allonger dans l'herbe et écouter (ou réécouter) le premier mouvement du concerto d'Elgar par Jacqueline du Pré. Moins de « pogos », mais autant d'effervescence. Voici la « classical » playlist, pour un déjeuner et une après-midi au parc, avec un Ipod....

On commence notre petite balade avec trois mouvements perpétuels pour piano de Francis Poulenc. C'est le moment où on fait le tour du parc pour chercher un endroit où poser son linge.

Francis Poulenc - Mouvements perpétuels

Ca y est, la place est toute trouvée, un peu en pente, mais très bonne exposition. Satisfait, on déballe le déjeuner, sur du Ravel.

Maurice Ravel - Quatuor à cordes en fa majeur

On mange de façon magistrale, avec une symphonie de Sibelius.

Jean Sibelius - Symphonie n°1 en mi mineur

La digestion ne se fera pas sans Brahms, deux violons, un alto, un violoncelle, et un piano. 

Johannes Brahms - Quintet pour piano et cordes en fa mineur

Là, l'herbe nous a tellement bien accueillis qu'on laisse son esprit divaguer... et qui de mieux pour nous accompagner que Philip Glass ?

Philip Glass - The Hours 

La nuit se fait presque sentir, la musique de chambre s'impose.

Arnold Schoenberg - La nuit transfigurée

Le soleil commence vraiment à disparaître, et on est triste à l'idée de partir, alors on écoute un nocture de Chopin, celui qui nous fait pleurer à chaque fois, celui du Pianiste de Polanski. 

Chopin - Nocturne n°20 en do dièse mineur

Quittons l'herbe gaiement, avec la virtuosité d'une Jacqueline du Pré. Partons en pensant à la prochaine escapade dans la nature, car l'été ne fait que commencer, il y en aura d'autres des après-midis comme celle-là. Après tout, Jacqueline du Pré a joué le concerto d'Elgar un bon nombre de fois...

Edward Elgar - Concerto pour violoncelle