Culture

Krystyna Meissner : toujours prête au dialogue

Article publié le 28 octobre 2013
Article publié le 28 octobre 2013

Du 11 au 18 octobre, à Wroclaw, s’est déroulée la 7ème édition du festival de théâtre Dialogue. Le créateur et la directrice artistique, Krystyna Meissner, ont invité le public au dialogue donc, avec un slogan volontairement provocant : « Le viol organise le monde ». 

cafébabel : Que représente le festival Dialogue pour vous ?

Krystyna Meissner : Une affaire très importante – un événement et un espace où je peux inviter, grâce aux performances,  le public à discuter. Aujourd’hui, très peu d’espaces offrent la possibilité de converser sérieusement sur la vie, le sens de la vie, l’avenir et l’utilité de l’Europe.

cafébabel : Comment le festival a-t-il évolué ?

KM : L’organisation de Dialogue s’est retrouvée dans une situation difficile, après six éditions nous avons été séparés du Théâtre contemporain de Wroclaw. Aujourd’hui, l’organisateur officiel est l’Office IMPART 2016, qui s’occupe également de l’évènement « Wroclaw, capitale européenne de la culture ». Je suis ravie que le festival ait gardé le nom de Dialogue avant que la septième édition prenne effet. A mon avis, cette édition est l’une des plus intéressantes. 

cafébabel : Pourquoi parler de sujets si difficiles ?

KM : Tout dépend de ce que l’on appelle un sujet difficile. Est-ce que vous voulez parler de notre slogan « Le viol organise le monde » ? Je pense qu’en ce moment la chose la plus dangereuse est que chacun d’entre nous, quand il entend parler d’agression, de violence ou de viol dans la vie politique et sociale, prend de la distance et se dit : « Oui, c’est terrible, mais ce ne sont pas mes affaires », alors que c’est justement l’affaire de chacun. Nous devons réagir et être capable de parler entre nous même de sujet difficile, surtout dans une ville multiculturelle comme Wroclaw.

cafébabel : Est-ce que vous croyez que ces discussions sensibles sont  réservées à une élite ?

KM : Je suis toujours à la recherche de ce qui est le plus important pour moi dans le monde du théâtre : la compréhension entre la scène et le public. Je ne vais pas compliquer la discussion, et ce d’autant plus que je suis persuadée qu’en préparant bien le terrain, de plus en plus de personnes prendront part à nos échanges. Nous le préparons en rencontrant des artistes, des journalistes, des intellectuels et même des personnalités politiques impliquées dans le festival. Le dialogue avec le public, qui peut prendre activement part au débat, s’inscrit à tous les niveaux.

cafébabel : Johan Simons a déclaré, lors d’une rencontre avec le public : « Je suis de plus en plus vieux, il faut donc que je prenne de plus en plus de risques ».

KM : Quelle belle idée ! Je lui suis très reconnaissante d’avoir déclaré cela, il m’a offert un soutien extraordinaire dans mes propres prises de position : moi aussi je dois prendre des risques. Avec l’âge, on a de plus en plus de courage. Un courage qui n’est plus porté par notre arrogance d’adolescent mais par la maturité de notre expérience.

cafébabel : Mme Krystyna, quelle est votre date d’anniversaire ?

KM : Le 19 juin, je suis gémeau, tout concorde.

cafébabel : Qu’est ce qu’on peut vous souhaiter de plus ?

KM : De la santé. Maintenant que je suis entré dans cet âge sérieux et je me rends compte de l’énorme incohérence entre le corps et l’âme. Le corps devient lent, mais j’essaye d’éliminer tous ces problèmes tant que je le peux et je comprends les gens qui s’accrochent à leur vivacité. Par exemple, Różewicz a énormément de difficultés physiques mais il est si merveilleusement efficace intellectuellement. Le même constat s’applique à Philipp Zimbardo et Zygmund Bauman : ce sont deux personnalités merveilleuses qui nous démontrent, par leur vie, que nous sommes physiquement dépendant de la nature et que même si, de jour en jour, notre corps se gâte, l’esprit lui ne vieillit pas. Je dirais même plus : quand une personne est fort engagée, elle peut même arriver à contrôler la direction que doit prendre son corps.

Site officiel du festival Dialog.

Facebook du festival  Dialog.