Culture

Ida de Pawlikowski : le tiercé gagnant

Article publié le 11 février 2014
Article publié le 11 février 2014

Ida de Paweł Paw­li­kowski a rem­porté le prix du meilleur film lors de la 57e édi­tion du Fes­ti­val du film de Londres, évé­ne­ment pres­ti­gieux or­ga­nisé par le Bri­tish Film Ins­ti­tute. Une se­maine au­pa­ra­vant, il avait déjà rem­porté le grand prix du 29e Fes­ti­val du film de Var­so­vie, dans la ca­té­go­rie « meilleur film in­ter­na­tio­nal » .

Phi­lip French, cri­tique de renom et pré­sident du jury du Fes­ti­val BFI du film à Londres, avait an­noncé la cou­leur : « nous avons été im­pres­sion­nés par Ida, le pre­mier film que le réa­li­sa­teur, qui vit et tra­vaille de­puis long­temps en Grande-Bre­tagne, a tourné dans son pays d’ori­gine. Nous avons été pro­fon­dé­ment tou­chés par le cou­rage, la pers­pi­ca­cité et la sen­si­bi­lité avec les­quelles l’oc­cu­pa­tion al­le­mande et l’Ho­lo­causte, époque dou­lou­reuse, contro­ver­sée et tou­jours pré­sente dans les men­ta­li­tés, ont été dé­peints dans le film ».

L’ac­tion d'Ida se dé­roule au début des an­nées 1960. Le per­son­nage prin­ci­pal du film, la jeune no­vice Anna (pre­mier rôle d'Agata Tr­ze­bu­chowska au ci­néma, ndlr), est une or­phe­line éle­vée dans un couvent. Avant de pro­non­cer ses voeux, elle va ren­con­trer son seul pa­rent en­core en vie, sa tante Wanda Gruz (Agata Ku­lesza). C’est elle qui lui dé­voi­lera ses ori­gines juives ainsi que ses vrais noms et pré­noms : Ida Le­ben­stein. Pa­ral­lè­le­ment, Anna dé­cou­vrira l’his­toire tra­gique de ses pa­rents, as­sas­si­nés pen­dant la guerre. La confron­ta­tion bru­tale avec son passé met­tra la foi de la fu­ture re­li­gieuse à rude épreuve.

Les prix rem­por­tés lors des fes­ti­vals de Londres et de Var­so­vie ne sont pas les seules ré­com­penses dé­cer­nées à Pawel Paw­li­kowski pour Ida. Déjà en sep­tembre, le film avait reçu le Lion d’Or du 38e Fes­ti­val du film de Gdy­nia (en Po­logne).

Bande-an­nonce de Ida. 

Paweł Paw­li­kowski est né en 1957 à Var­so­vie. À l’âge de 14 ans, il quitte la Po­logne avec sa mère pour aller vivre en Al­le­magne, puis en Ita­lie. Il s'ins­talle fi­na­le­ment à Ox­ford. En Grande Bre­tagne, il étu­die les lettres et la phi­lo­so­phie. De­puis 1987, il s’adonne à la réa­li­sa­tion ci­né­ma­to­gra­phique avec, entre autres, My sum­mer of love (2004) et La femme du Vème (2011), deux fic­tions ré­com­pen­sées par de nom­breux prix.

À voir : Ida, en salles le mer­credi 12 fé­vrier 2014