Culture

Festivals européens : tous les goûts sont permis

Article publié le 8 août 2008
Article publié le 8 août 2008
Il n’est pas trop tard pour se refaire une santé culturelle avant la rentrée ! Avec, entre autres, la Mostra de Venise, Edinburgh Fringe et un peu de photojournalisme à Perpignan : l’agenda culturel européen ne désemplit pas.

Venise pour les amoureux… du cinéma

 La cité des amoureux est aussi celle des cinéphiles ! Le 65ème Festival international du cinéma de Venise (La Mostra, pour les connaisseurs), organisé par la Biennale de Venise, aura lieu du 27 août au 6 septembre 2008, et s’annonce aussi passionnant que les éditions précédentes. Présidée par le producteur suisse de cinéma Marco Müller, la Mostra sera divisée en cinq sections : la Venezia 65 (dont le film gagnant sera récompensé par le fameux Lion d’Or), les films hors compétition qui ont marqué l’année, l’Orizzonti (nouvelles tendances), les courts métrages, et une rétrospective du cinéma italien pendant les Trente Glorieuses. Les super stars George Clooney, Brad Pitt, Frances McDormand et John Malkovich se partagent l’affiche du film d’ouverture Burn After Reading, des incontournables frères Coen. Les pass pour accéder aux projections ne sont pas donnés mais il existe des réductions pour les moins de 26 ans. 

« Le plus grand festival de films indépendants en Europe »

(portobellofilmfestival.com)Portobello ne vous évoque rien de plus que la rue où se trouve la petite librairie du personnage incarné par Hugh Grant dans Notting Hill ? Il est grand temps que vous découvriez le festival de cinéma qui s’y déroule chaque année ! Le Portobello Film Festival 2008, qui aura lieu du 28 août au 14 septembre, ne devrait pas décevoir : plus de 700 nouveaux films des quatre coins du monde y seront projetés, dont des longs et courts métrages, des documentaires, et des films musicaux et d’animation. Le PFF se targue d’être moins guindé que les autres festivals de cinéma, et les éditons passées ont prouvé que des soirées documentaires peuvent attirer du monde, même quand Al Gore n’est pas convié. Mais Portobello ne boude pas pour autant les grands noms : les émules de Woody Allen (et de Scarlett Johansson) étaient bien contents, l’an dernier, de découvrir en première le très british Scoop du réalisateur new-yorkais. Last but not least : toutes les projections sont gratuites !

« Artistes sans frontières » à Edimbourg

(Fima Barablat)Si vous pensez qu’Edimbourg n’est pas la destination de prédilection des vacanciers en plein mois d’août, c’est que vous n’avez pas encore assisté au Edinburgh International Festival, le plus grand rendez-vous artistique au monde ! Crée en 1947 pour reconstruire un semblant de communauté sur un continent dévasté par la guerre, le festival des « Artistes sans frontières » accueillera du 8 au 31 août 2008 des centaines de milliers de spectateurs et d’artistes. 

En marge du programme officiel a lieu le Fringe (du 3 au 25 août) : alter-artistes et spectateurs fringe se retrouvent au Royal Mile, une grande artère menant au Château d’Edimbourg, où les comédiens/chanteurs/danseurs les plus courageux offrent un aperçu de leur show pour vendre leurs billets à des passants souvent médusés… et toujours amusés. Seul hic : le côté « expérimental » que l’on peut attendre d’un tel festival est parfois négligé au profit de spectacles plus commerciaux. 

Perpignan, centre du monde

(Paula Bronstein/Visa pour l'image)Guerre, nature, environnement, religions, faits de société ou grands fléaux de notre époque : autant de sujets couverts par les trente expositions qui seront présentées au Festival international du photojournalisme (Visa pour l’image) à Perpignan, du 30 août au 14 septembre 2008. De la paranoïa sécuritaire américaine dans Homeland, USA (Nina Berman), au portrait inquiétant du bourbier irakien après cinq années de guerre (Inside Iraq, Yuri Kozyrev), en passant par Le génocide étouffé du Darfour et du Tchad (Jan Grarup) et les minorités religieuses en Iran (Alfred Yaghobzadeh), le festival offre des perspectives uniques sur des sujets que l’on croit connaître… La compétition pour les prix « Visa d’Or » s’annonce rude. Pendant la première semaine de septembre, des projections retraceront les événements les plus marquants de l’année et des rétrospectives des faits et personnalités majeurs de l’Histoire seront proposées. 

A la découverte du judaïsme hongrois

(jewishfestival.hu)Le Jewish Summer Festival (Budapest) est l’un des événements culturels les plus visités de Hongrie. Du 30 août au 8 septembre 2008, des spectacles musicaux (Klezmer, world, underground), de danse et des projections de film vous permettront de découvrir une culture vieille de plusieurs millénaires. Le « Festival des Talents » accueillera une multitude de jeunes prodiges, dont David D’Or, un chanteur au style unique mêlant les genres classique, pop et world music. Le 60ème anniversaire de la création de l’Etat d’Israël sera marqué par une performance originale du chanteur Dadu Fisher, dont l’interprétation de Jean Valjean dans la comédie musicale Les Misérables lui a valu une notoriété internationale. C’est aussi l’occasion de profiter des plus beaux lieux de la ville de Budapest, dont la Grande synagogue construite par Ludwig Förster au XIXè siècle, qui abritera la plupart des spectacles.