Culture

Feria de Séville : retour des beaux jours

Article publié le 11 avril 2008
Article publié le 11 avril 2008
Sortir et savourer les premiers rayons du soleil à Walpurgis en Suède, Séville ou Francfort : en route pour un petit tour d’horizon de l’agenda culturel du printemps en Europe.

Sehsüchte, Potsdam

(Photo: ©Perry Design/flickr)

Le plus grand festival du film étudiant attire, cette année encore, de nombreux visiteurs venus de toute l’Europe, à Potsdam. Originaire de l’ex-RDA, cet événement est aujourd’hui incontournable pour détecter les nouveaux talents du cinéma. Des courts métrages sont le plus souvent proposés, regroupés selon des thèmes évocateurs et complexes comme les concepts de «frontière », de « système » ou encore de « déguisement ». A cela s’ajoute des ateliers et des débats et l’apothéose, le 27 avril : la remise du prix du meilleur film.

Sehsüchte-bande-annonce 2005

Ordinateurs vintage à Munich

(Photo: ©tomspixels/flickr)

Un événement de nerds s’installe, chaque fin de mois d’avril, à Munich. Ce Vintage Computer Festival existe aussi, sous le même nom, dans la Silicon Valley. C’est la grande occasion qu’ont les fans d’antiques disques durs et de logiciels obsolètes d’échanger quelques vieilleries ou de se rappeler de bons souvenirs (Super Mario Bros et autres Amstrad…) Les plus bels objets de collectionneurs seront exposés, en marge d’ateliers et même d’un marché aux puces. Thème principal cette année : des jeux d’ordis et des ordis pour jouer. Munich, les 26 et 27 avril.

Eingangstor 2008 Feria de Abril (Photo: ©Lisa Olivera/flickr)

La feria de Séville

Pâques met Séville en fête chaque année. Sa traditionnelle procession a eu lieu il y a deux semaines seulement et voilà que Séville remet cela avec les Feria de Abril, une grand marché local devenu fête populaire. Pour la 162e édition, et sur un périmètre qui s’étend hors de la ville, des maisons et des tentes sont montées autour d’un bâtiment précis de la ville, chaque année diffèrent. On y déguste alors des tapas et du sherry, on chante et on danse sur des airs de Flamenco. Le tout se termine, à la fin de la semaine, par un extraordinaire feu d’artifice. Séville, du 7 au 13 avril.

La nuit de Walpurgis en Suède et en Finlande

Walpurgisnacht (Photo: ©altemark/flickr)

Tous les mauvais esprits sortiraient des placards, lors de la dernière nuit d’avril, comme des limbes de l’enfer, pour être bannis. Chaque année, des milliers de personnes déguisées en diable et en sorcières envahissent la ville et se dirigent vers la montagne de Thuringe, en Allemagne. En Suède et en Finlande, à cette époque, les Universités appartiennent aux étudiants. Lors du Vappu en Finlande, une statue de la ville est ornée d’une coiffe d’étudiant. A Helsinki, des milliers de spectateurs se réunissent pour assister ensemble à un pique-nique, suivi de concerts, le lendemain matin, dans le parc Kaivopuisto. Les Suédois, en revanche, fête Valborg, en allumant le soir venu de grands feux. Le 30 avril.

Vappu in Finnland (Photo: ©Varjohaltia/flickr)

Patti Smith à la Fondation Cartier

Une femme devenue légende. Déjà, lors des Berlinales, un film a raconté sa vie d’icône du rock’n’roll. Patti Smith n’est pas seulement une musicienne, mais une femme aux multiples talents artistiques. Cette année, elle a produit une quantité impressionnante de clichés photographiques, une activité qui l’aurait aidé à surmonter la mort de son mari, survenue en 1994. La Fondation Cartier présente actuellement une exposition unique, avec la collaboration étroite de Patti Smith, sur un aperçu de son œuvre. Elle y chantera même quelques soirs, dans le cadre de l’exposition, pour faire découvrir tout son univers.

Jazzkaar à Tallin

Ladysmith Black Mambazo (Photo: ©Jevgeni Kulikov)

Le plus grand festival de Jazz de l’Est de l’Europe a une drôle d’histoire. Depuis la première édition, il y a 18 ans, à laquelle beaucoup d’Estoniens ne pouvaient pas accéder à cause de prix d’entrée trop élevé (2 euros à l’époque !), il a beaucoup changé. Il accueille maintenant plus de 25 000 aficionados du jazz. Le principe du festival, lui, n’a pas varié : couvrir un large éventail de la musique jazz, de l’avant-garde à la musique du monde, en passant par le blues ou le club-jazz. Cette année, la légende de la fusion, Al di Meola, le trompettiste vedette américain, Dave Douglas et le pionnier du jazz-funk, Roy Ayers côtoient des artistes locaux et européens.

Dreamthinkspeak – One step Foward, one step

Back, à Liverpool

dreamthinkspeak (Photo: ©dreamthinkspeak.com)

Liverpool, la capitale européenne de la culture en 2008, organise ce printemps une première mondiale : l’installation One step foward, One step back, par les artistes de la formation Dreamthinkspeak, va transformer, un mois durant, la cathédrale de Liverpool. Au programme : un voyage magique dans des parties de la cathédrale d’habitude non accessibles au public, à travers de la musique, de la lumière et des performances diverses. Un univers inspiré de la Divine Comédie de Dante. A l’automne 2008, le tout tournera dans d’autres villes européennes. Du 7 avril au 10 mai à Liverpool.