Culture

Des promesses présidentielles

Article publié le 31 janvier 2008
Publié dans le magazine
Article publié le 31 janvier 2008
Le suspense est à son comble. En attendant les résultats du scrutin de mardi prochain, un point sur les engagements de campagnes des principaux candidats.

La démocrate Hillary Clinton : femme avant tout

(

Déjà élue dans le Nevada, le New-Hampshire et le Michigan

Son profil : Elle est l'épouse de Bill Clinton, ancien président des États-Unis. Née en 1947, elle a été sénateur de l'état de New-York

Son programme est ambitieux. Hillary Clinton fait campagne sur les droits des femmes, par le biais notamment d’une politique en faveur de l’avortement. Face à la progression des inégalités de revenus, elle souhaite renforcer les classes moyennes en combinant politique fiscale et politique sociale (en encourageant par exemple une meilleure accessibilité aux études, au logement et à une couverture maladie universelle.) Pour elle, l’Amérique doit rester le bastion de l’innovation : elle souhaite donc investir des fonds encore plus conséquents dans la recherche et le développement.

Le démocrate Barack Obama : visionnaire

Déjà élu dans l'Iowa et la Caroline du Sud

Son profil : Il est le benjamin des candidats en lice. Né en 1961 d’un père kenyan et d’une mère américaine, il est l'ancien sénateur de l’Illinois.

Son programme est enthousiasmant et idéaliste. Obama évoque les valeurs et les mœurs qui touchent la nation américaine en son cœur. Il entend élargir les droits civiques, lutter contre la discrimination qui touche les personnes handicapées, aider les vétérans mais aussi rouvrir le débat sur l’éthique et le rôle de la religion dans la confédération américaine. L’économie, l’éducation, la sécurité sociale et la pauvreté sont les thèmes les plus fréquents dans la bouche du sénateur de l'Illinois.

Accords et désaccords

Premier point sur lequel les deux candidats démocrates sont sur la même longueur d'onde : l'Irak. Mettre un terme à la guerre et redorer le blason américain dans le monde. En matière économique : ils souhaitent aussi faire des États-Unis, un pays plus respectueux de l'écologie et indépendant sur le plan énergétique.

Enfin, la politique étrangère et la sécurité intérieure sont deux éléments importants aussi bien pour Obama que pour Clinton qui soutient, plus spécifiquement, la politique de regroupement familial quand il s’agit d’immigration. Obama, lui, prend comme principe l’établissement de politiques de regroupement familial et l’élargissement du nombre d’immigrés réguliers, afin de satisfaire les besoins du marché du travail américain. Clinton soutient, elle-aussi, le regroupement familial mais se méfie d'un régularisation massive qui réduirait sans doute le nombre d'emploi pour les Américains de souche.

Le républicain Mitt Romney : l’homme d’affaires

Déjà élu dans le Michigan, le Nevada et le Wyoming

Son profil : Mitt Romney est né en 1947, dans le Michigan. Il est l'ancien gouverneur du Massachusetts. Il a fait une brillante carrière dans les affaires, en tant que fondateur de la compagnie Bain Capital. Il a également présidé l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de Salt Lake City, dans l’Utah, en 2002.

Son programme est .... conservateur, surtout sur les questions sociales Le candidat se montre hostile à l’avortement, mais favorable à la peine capitale. Il souhaite voir les troupes américaines rester en Irak. Il accepte volontiers une immigration accrue vers les États-Unis. Il est un fervent partisan d’une politique de faible imposition, notamment à l’égard des classes moyennes.

Le républicain John Mc Cain : partisan de l’immigration légale

McCain en 1973 et 2007

Déjà élu dans le New-Hampshire, la Caroline du Sud et la Floride

Son profil : Il est né en 1963 dans la région du canal de Panama, alors contrôlée par les Américains. Ancien sénateur de l’Arizona, il s'était mis en travers de la route de Georges W.Bush pour l'empêcher de recevoir l’intronisation du Parti Républicain en 2002.

Son programme est 'pro-life' et libérale

John Mc Cain est plus favorable aux protections sociales privées qu’à un système national de sécurité sociale. Il pense que les 'bons d’études', c'est-à-dire des chèques de subvention permettant aux parents de payer l’école de leur choix, constituent le moyen le plus efficace d'avoir accès à l'éducation. Comme Romney, il soutient vivement la peine de mort. En 2007, John Mc Cain a promu une proposition de réforme de la politique d’immigration intitulée 'Comprehensive Immigration Reform Act'. Si elle avait été adoptée, cette loi aurait permis aux immigrés sans papier, résidant déjà sur le territoire américain, de régulariser leur situation en demandant leur naturalisation.

Le républicain Mike Huckabee renforce les frontières

Déjà élu dans l'Iowa

Son profil : Né en 1955, il est l'ancien gouverneur de l’Arkansas.

Son programme est radicalement contre les clandestins Il soutient un conservatisme fiscal et s’affiche comme un partisan de la « guerre contre la terreur ». Il n’aime clairement pas les immigrés. Il est favorable à la construction du mur entre les États-Unis et le Mexique et plaide pour un renforcement des contrôles à la frontière, la mise en place de sanctions sévères à l’encontre des employeurs donnant du travail aux immigrés en séjour irrégulier. Il est enfin défavorable à l'idée de la double citoyenneté. Mike Huckabee est par ailleurs contre l’avortement et le mariage homosexuel.

Photos: Les démocrates Hillary Clinton et Barack Obama (seiu_international/ radiospike_photography/ Flickr), immigration ((Poppyseed Bandits/ Flickr) Les Républicains Mitt Romney in Peterborough, John McCain in Michigan and Mike Huckabee joue de la guitare basse dans le New Hampshire (Tim Somero/ Wigwam Jones/ VictoryNH: Protect Our Primary/ marcn/ Flickr)