Culture

Des candidats hors normes aux Européennes

Article publié le 4 juin 2009
Article publié le 4 juin 2009
A chaque élection européenne, ses candidats un peu spéciaux. En 2004, un chef d’orchestre français, un acteur britannique, un cosmonaute tchèque ou encore un joueur de hockey lituanien étaient devenus membres du Parlement européen. L’édition 2009 nous réserve-t-elle autant de surprises ?

Chanteur kitsch et écolo

En France, c’est Francis Lalanne, 51, ans qui semble avoir l’un des parcours les plus atypiques. L’excentrique poète et compositeur, tête de liste du Mouvement Ecologique Indépendant (MEI) pour la circonscription Sud Ouest, devenue pour un temps, star de la téléréalité dénonce désormais « l’Europe des politiciens ». Il s’engage, s’il est élu, à reverser l’intégralité de son salaire à des associations caritatives. Ci-dessous, une vidéo culte où son frère lui fait la surprise de diriger l’opéra qu’il avait mis quinze ans à rédiger. « Comme un pommier, il fait des pommes… J’ai fais des chansons…» Et maintenant, de la politique !

Paris Hilton roumaine

La Roumanie n’est pas en reste. Elena Basescu, 28 ans, fille du président de la république et ancien mannequin se présente de manière indépendante. La « Paris Hilton roumaine » connue davantage pour ses frasques de jet-setteuse et ses photos de mode que pour son parcours militant, a quitté récemment le parti Démocrate-libéral (PDL) pour éviter d’être considérée comme une « protégée »

Belles plantes italiennes

En Italie, la politique à la sauce méditerranéenne n’a pas le même goût qu’ailleurs. Silvio Berlusconi, dont l’épouse a publiquement demandé le divorce à cause du penchant de Monsieur à l’égard des belles femmes, veut « moderniser » la politique. Les ravissantes « candidates à la candidature », issues du « harem » d’Il Cavalieri, viennent principalement du monde audiovisuel. Finalement, le « casting européen » achevé, c’est Barbara Matera, ancienne actrice et animatrice de télévision qui est candidate officielle. 

Pin-up reconvertie

En Lituanie, le show business s’invite aussi dans le monde politique. Le « parti de la résurrection nationale » a été formé en vue des élections législatives de l'automne 2008 par le producteur de télévision lituanien Arunas Valinskas. Parmi ses « candidates » pour les élections européennes figure Donalda Meiželytė-Svilienė, actrice et chanteuse, actuellement députée qui posait il y a encore quelques années dénudée pour la couverture de son album.

Jeune ministre pas assez sexy

(Wprost)En Pologne, gagner les voix des électeurs pour aller siéger au Parlement européen est peut-être encore plus important qu'ailleurs et les candidats sont prêts à tout.  Wojciech Michał Olejniczak, prometteur homme politique de centre-gauche, qui a été ministre à 29 ans, a voulu « doper » sa candidature, jugée morose en s'affichant de manière sexy dans le très populaire magazine Wprost. Une photo visible ici, et une vidéo d'une conférence issue de la télévision polonaise.