Culture

Dans les valises des Européens

Article publié le 13 août 2008
Article publié le 13 août 2008
Avant de prendre la route pour de nouveaux horizons, mieux vaut savoir à quoi s’en tenir ! Tout ce que vous devez savoir pour voyager malin.

Voyager léger

(Nick Disponible/flickr)L’ouverture des frontières a du bon : plus besoin, désormais, de s’encombrer d’un passeport pour voyager en Europe. Même si les pays sont autorisés à prendre des mesures spéciales en cas d’évènement exceptionnel, comme l’organisation d’une Coupe du Monde, les citoyens européens peuvent circuler librement dans tous les pays de l’Union, ainsi qu’en Norvège et en Islande. L’espace Schengen sera d’ailleurs rejoint par la Suisse d’ici fin 2008. Seules exceptions : le Royaume-Uni, l’Irlande, Chypre, la Bulgarie et la Roumanie, où il faudra vous munir du précieux Sésame pour passer la frontière. Et n’oubliez pas ! Depuis 2005, la possession d’un passeport doté d’une puce électronique, ou passeport biométrique, est obligatoire pour entrer aux Etats-Unis !

En avion, des bagages passés au peigne fin

(Ms. Tibbetts/flickr)Les bagages que l’on emporte avec soi en voyage sont divisés en deux catégories : les bagages en soute et les bagages à main. Les bagages en soute devront obligatoirement être enregistrés et doivent peser entre 12 et 40 kg (regardez le poids indiqué sur votre billet d’avion). Concernant les bagages à main, c’est-à-dire ceux que vous pourrez emporter avec vous dans la cabine de l’avion, la législation européenne est très stricte : vous ne pourrez prendre que de petites quantités de liquides, qui devront être transportés dans de petits flacons emballés dans des sacs plastiques transparents… Ces règles sont valables pour tous les vols partant d’un pays de l’Union européenne (UE), même les vols intérieurs, ainsi que pour les vols partant de la Norvège, de l’Islande et de la Suisse. 

Sur la route : les accessoires obligatoires

Si vous avez opté pour la voiture, il vous faudra emporter quelques accessoires obligatoires pour prendre la route dans certains pays européens. Les Français savent déjà que depuis début juillet 2008, la détention d’un gilet de sécurité et d’un triangle de signalisation, à utiliser en cas d’accident ou de panne, est une obligation légale. En Espagne, il faut disposer d’un gilet et de deux triangles. En Italie, un gilet et un triangle suffiront, tout comme en Pologne, en Autriche ou au Portugal.

Et si d’aventure, vous traversez l’Allemagne, le Royaume-Uni, ou encore la Belgique, pensez à vous munir d’un triangle de sécurité, le gilet fluorescent n’étant pas considéré comme obligatoire. Dernières précisions : vous devrez aussi avoir dans votre voiture une trousse de secours pour rouler en Belgique, en Allemagne et au Royaume-Uni, et un extincteur en Belgique !!

Pour s’en griller une en toute légalité

A propos d’extincteur, vous en aurez peut-être besoin pour éteindre votre cigarette ! En effet, de plus en plus de pays ont recours à l’interdiction totale de la cigarette dans les lieux publics. Il est interdit de fumer dans les bars, restaurants et discothèques dans ces pays : Bulgarie, Danemark, Estonie, Finlande, France, Grèce (mais la loi n’est pas appliquée), Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pays-Bas, Slovaquie et Slovénie.

Mais la plupart de ces pays tolère la consommation de tabac dans des zones fumeurs isolées et ventilées, mises à part la Lituanie et la Suède, où la loi est très stricte sur ce point. L’interdiction est partielle au Portugal, en République tchèque et en Roumanie. En Allemagne, l’interdiction de fumer a été récemment jugée anticonstitutionnelle, car portant atteinte « au libre exercice du métier des patrons de bistrots » ! Des pays comme le Luxembourg ou l’Espagne ont mis en place des législations adaptées à l’horaire, le type de café ou encore la superficie de l’établissement. Et si vous voulez vous siroter une bonne Guinness dans un pub britannique, la clope au bec, oubliez : c’est interdit depuis 2007 !

Alcool et cigarettes : ce qu’il faut savoir avant de passer la frontière

(organicc/flickr)Pour les voyages intra-européens, pas de duty free. Mais il vous sera quand même possible de ramener cigarettes et alcools à moindre coût au cours de vos escapades européennes. La limite fixée par les douanes est de 800 cigarettes, un kilo de tabac, 10 litres d’alcool fort, 90 litres de vin, 110 litres de bière, et ainsi de suite… Mais si vous voulez importer des cigarettes depuis certains pays d’Europe de l’Est (Pologne, Estonie, Lettonie, Hongrie, etc.) vers la plupart des pays d’Europe de l’Ouest (Allemagne, France, Autriche, Grande Bretagne, Danemark, etc.), la limite tombe à 200 cigarettes ! Mieux vaut donc aller faire ses emplettes en Espagne, où le paquet de cigarettes coûte entre 2,50 et 3 euros, ou en Italie, où le paquet coûte entre 3,50 et 4 euros.

En rentrant de soirée

En rentrant de soirée, gare à l’alcootest !

La dose d’alcool au volant tolérée par la loi varie énormément d’un pays à un autre. Si les îles semblent plus tolérantes avec la boisson (Chypre, Malte, Royaume-Uni, Irlande), avec des limites comprises entre 0,8 et 0.9 mg/ml, les continentaux sont plus sévères. Pas plus de 0,5 mg/ml en Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Italie, Pays-Bas, Portugal, et Slovénie. Le taux est de 0,4 en Lituanie et de 0,2 en Suède.

Et tenez-vous bien : l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la République tchèque, la Roumanie et la Slovaquie n'autorisent aucune présence d'alcool dans le sang au volant d'un véhicule !!!

Appels à l’étranger : ça n’en finit pas de baisser

Assuré, même à l’étranger

( bella lando*/flickr)Si vous avez abusé de la sangria ou si, tout simplement, vous souffrez de la chaleur, pas de panique ! Vous êtes assurés ! Une carte d’assurance européenne a fait son apparition il y a quatre ans. Elle est gratuite si vous avez accès aux soins nationaux dans votre pays, et est valable dans les 27 pays membres de l’UE, ainsi qu’en Suisse, en Norvège, en Islande et au Liechtenstein. Renseignez-vous dans votre caisse d’assurance maladie !