Culture

Cinéma roumain : 'California Dreamin’

Article publié le 19 décembre 2007
Article publié le 19 décembre 2007
Dans l'actuelle vague des talentueux jeunes réalisateurs roumains, Cristian Nemescu ne déroge pas à la règle. Décédé tragiquement en 2006 à l’âge de 27 ans, il offre sa vision d’un pays qu’il voulait changer.

Monica veut quitter Capalnita, un petit nid de l’arrière-pays roumain au milieu de nulle part. L'attitude de son père, Doiaru, un garde-barrière qui contrôle la police dans le village, hérisse beaucoup d’habitants.

Durant la guerre du Kosovo, une nouvelle met le village en ébullition : un train mandaté par l’OTAN avec des soldats américains doit passer dans cette partie du territoire roumain. Les habitants flairent l’occasion de se faire un peu d'argent. Passage sans papiers ? Les 'marines' débarqués sur place sont loin de se douter que les mafioso locaux règnent sur la gare de Calpanita.

A la recherche d’explications du passé roumain et de visions du futur de la nouvelle génération roumaine, entre barrières linguistiques et amitié diplomatique caricaturale, les personnages et les univers culturels se confrontent et s'affrontent dans le film de Nemescu.

Prendre le train en marche ou rester sur la route – cette fine tragicomédie oscille entre les deux options. Attention à ne pas se laisser effrayer par l’affiche du film, qui évoque une sordide comédie provinciale américaine... A voir absolument !

Trailer: California Dreamin’ (endless)

Sortie en France : le 2 janvier 2008

Photo homepage : ©Marian Hanciarec)