Culture

C'est folklo !

Article publié le 25 juillet 2006
Publié dans le magazine
Article publié le 25 juillet 2006
En été, il y a des fêtes dans tous les quartiers, tous les villages. Découvrez un échantillon bizarre de célébrations méconnues, aux quatre coins de l'Europe. Plus qu'à faire vos valises !

Finlande : des rockers sans guitare

Vous voulez devenir une super star de rock et pourtant, vous ne savez même pas enchaîner deux notes à la guitare. Ce n’est pas grave ! Rendez-vous au 11e championnat international de air guitar, qui aura lieu à Oulu en Finlande, les 7 et 8 septembre. Cette activité consiste à imiter les plus grands rockers, sans instrument mais avec toute l’adrénaline d’un concert. Donc que vous soyez autrichien, allemand, français, italien, ou néerlandais, vous pouvez devenir une super star sans talent musical. « Comme les Bee Gees, l'air guitar est universel » explique Side Burn, qui représentera la France à Oulu. Son secret de champion : « Mes rouflaquettes m’apportent groove et technique en toute circonstance, même dans les moments les plus délicats. »

Catalogne: une construction collective

Des dizaines de personnes en uniforme s’entassent au centre d’une place. Les hommes escaladent la montagne humaine et façonnent un premier étage. Puis la cornemuse sonne et les plus agiles grimpent sur les épaules des plus costauds. Il faut une concentration absolue afin que le château ne tremble pas. Les enfants-singes se constituent alors en tronc. Finalement, le benjamin de la manifestation, - l’anxeneta - conquiert le sommet et lève la main. La pyramide humaine est édifiée et la place éclate en applaudissements, pendant que les « étages supérieurs » se dépêchent de descendre.

Les castells sont une tradition paysanne datant du XVIIIe siècle. Aujourd’hui, toutes les grandes villes catalanes ont leur équipe de castellers et rivalisent entre elles pour bâtir le « château » le plus haut. La tradition dit que pour être un bon casteller, il faut de la force, de l’equilibre, du courage et de la sagesse.

Démonstration de Castells, le 30 août à Vilafranca del Penedès, à 48 Km de Barcelone. Le 3 septembre, l’équipe de Mataró jouera à l’extérieur, à Londres, à l’occasion du Regent Street Festival.

Italie : un concert très animal

Cinq heures du matin, un bois fleurissant. L’extraordinaire chant d’un Merle à plastron indique le lever du jour. Les premiers rayons de soleil réveillent une grive musicienne, qui se joint à la symphonie. Par milliers, ces oiseaux appelants (ou appeaux) envahissent les jardins et les ruelles de la ville de Sacile, surnommée « le jardin de Venise ». Des milliers de visiteurs assistent au concert matinal. Et la compétition commence : un jury d’experts se balade entre les cages pour choisir le meilleur chant. Deux heures plus tard, ce sera le tour des canaris qui s’affronteront à coup de cui-cui. Le cadre de ce concert ? La Sagra dei Osei, ou fête des oiseaux, une tradition de plus de sept siècles, qui cette année sera exceptionnellement gratuite. Ce n’est pas tout. Il peut aussi vous arriver d’entendre un chant d’oiseau, mais vous serez étonnés de voir un… homme ! Il s’agit de la gara del chioccolo, où l’on attribuera des prix aux meilleurs imitateurs du chant des oiseaux.

Sacile, Italie, du 18 au 20 août.

http://www.prosacile.com

Lituanie : adieu l’été

Dans la deuxième moitié du mois d’août, les Lituaniens célèbrent « les vieillards » (Zoline en lituanien), un adieu traditionnel et païen à l’été. Ce n’est rien d’autre que l’achèvement symbolique des travaux agricoles et de la période des récoltes, et un geste de bienvenue envers l’automne. Les habitants des villages se dirigent vers l’église en portant de grands bouquets de fleurs, d’herbes ou apportent même des paniers pleins de légumes et de fruits. Après la messe, ils se rencontrent en famille au tour d’une grande table pour consommer un repas préparé à la base de nourriture consacrée. Le pain -symbole de l’union des familles- reste l’aliment le plus important. Selon les superstitions populaires, la Zoline doit protéger la famille contre les maladies, doit l’unir et animer le souvenir des morts, jusqu’à l’été suivant. Les animaux domestiques, très importants pour les fermiers, ne sont pas oubliés de cette tradition, puisqu’ils reçoivent également des foins consacrés.

Pologne : la grande famille des montagnards

Du 18 au 26 août, Zakopane héberge le 38e Festival International du Folklore des Terres montagnardes. Des montagnards venus du monde entier (Roumanie, Hongrie, République Tchèque, mais aussi Italie, Espagne et même Pérou) y présenteront chants et poèmes traditionnels. Ils se mesureront dans des épreuves destinées à évaluer leur savoir-faire, tels que la conduite de chariot, le dressage des chevaux, ou les chants traditionnels, caractéristiques des vrais montagnards. Parmi les festivités, ateliers de danse, ouverture des ateliers des artistes de Zakopane, randonnée en montagne en compagnie d’un guide à destination d’endroits habituellement inaccessibles aux touristes et vraie noce montagnarde devraient retenir l’attention du plus grand nombre.

La culture montagnarde fait la démonstration de la force de ses traditions, de son ancrage dans les sociétés européennes, et balaie les frontières.

Ont contribué à la rédaction de cet article Nicolas Baker (Finlande), Mariona Vivar (Catalogne) et Anna Castellari (Sacile, Italie)

Crédits photos : Fabulous Fab (Air Guitar), Josep Santacreu (Castellers), l'association Pro Sacile (Sagra dei Osei), Janina Danieliene (Zoline), Biuro Promocji Zakopanego (Zakopane)