Culture

cafebabel.com a cinq ans

Article publié le 1 février 2006
Publié dans le magazine
Article publié le 1 février 2006
Le 1er février 2001 naissait le premier média 100% européen.

Chers lecteurs,

Voici maintenant une demi-décennie qu'une poignée d'étudiants Erasmus ont publié à Strasbourg la première édition de cafebabel.com. En février 2001, l'euro ne swinguait pas encore dans nos poches, 2004 et la réunification du continent avec les pays de l'ancien bloc de l’est semblait bien loin et les débats d’experts sur l’élaboration d’une Constitution connaissaient leurs premiers balbutiements. Au-delà de la politique, c'est la société européenne qui a profondément changé. Une nouvelle génération, fille de « l'espace Schengen », de la libre circulation et du programme Erasmus, était en train de bousculer les codes sociologiques du nouveau continent. C'est grâce à cette eurogénération qu'est né cafebabel.com. Avec pour objectif de devenir un media européen susceptible de contribuer à la création d'un espace de débat transnational et, donc, d'une opinion publique européenne.

A la découverte de l'eurogénération

En cinq ans, cafebabel.com a raconté l'histoire d'une génération qui s'aime au-delà des frontières, vit de la même façon à Paris, Budapest ou Bruxelles, sillonne les festivals du continent à la découverte d'autres cultures, souffre de la précarité du marché du travail mais profite néanmoins de la « révolution low-cost ».

Vers une société européenne

Une génération sur laquelle cafebabel.com s’est appuyé pour alimenter un débat ouvert, faisant se rencontrer- grâce à nos vingt rédactions locales- des points de vue et sensibilités différentes qui n'auraient jamais pu communiquer autrement. Sur des thèmes éclectiques : stratégie de Lisbonne ou crise du modèle social européen. Sur le phénomène de l'immigration musulmane qui permet d’enrayer le déclin démographique en Europe, les deux attentats islamistes qui ont frappé le continent, ensanglantant Madrid et Londres ou la révolte dans les banlieues françaises.

Une thérapie à base de café et de débats

C'est justement ce contexte de crise qui a provoqué le rejet par les peuples français et hollandais d’un traité constitutionnel, pourtant approuvé par l’élite européenne. Un texte sur lequel nous avions lancé un vaste cycle de débats, les « Coffee Storming » : une série de rencontres dans les cafés d’Europe, accompagnées de dossiers thématiques censés décrypter la capacité de la Constitution à faire progresser ou non l’UE. En réponse à l’échec de ce traité constitutionnel, nous avons décidé de lancer, non sans humour, les sessions « Café Therapy » afin de comprendre -et soigner- les peurs des Européens.

Objectif 2009

Ce travail, fruit de la participation de près de 500 jeunes journalistes volontaires, coordonnés par une rédaction centrale européenne basée à Paris, a été récompensé par vous, lecteurs. Vous étiez 15 000 en décembre 2004, 140 000 aujourd’hui. C'est en outre pour nous ouvrir à un public encore plus large que demain, nous lancerons l’édition polonaise de cafebabel.com. Et dans cinq ans ? cafebabel.com devra travailler encore plus dur pour vous offrir un produit éditorial toujours plus en phase avec l'actualité, capable de couvrir un large éventail de sujets, tout en gardant fraîcheur et originalité. Sur Internet et, peut-être, en version papier. Avec une ambition : être un point de référence médiatique pour les élections au Parlement européen de 2009.

D'ici là, bonne eurolecture!