Culture

Bonne chance !

Article publié le 24 mai 2006

Beaucoup d’Européens se plaisent à penser que le vieux continent est le berceau de la rationalité, l’une des seules zones du monde où la superstition appartient vraiment au passé. Pourtant, aujourd’hui encore, certains touchent du bois ou se sentent mal à l’aise un vendredi 13, voire évitent de passer sous les échelles. La dernière à chose à faire lorsqu’on souhaite qu’un souhait se réalise reste de l’exprimer à voix haute. Toutefois, ne vous sentez pas insultés quand un Britannique vous souhaite de vous casser une jambe avant une quelconque épreuve. « Break a leg » est une expression locale signifiant bonne chance. Nettement plus raffinée que la formule magique hexagonale, le très poétique «merde». Allemands et Hongrois vous conseilleront de vous casser le cou et la jambe « Hals und Beinbruch », « kéz és labtörést ». Quant aux Italiens, connus pour leur sens du théâtre, ils conjurent le mauvais sort en se jetant dans la gueule du loup « In bócca al lupo ». Une injonction à laquelle on doit absolument répondre par la phrase « crepi il lupo » alias « que meure le loup ».