Culture

9/11 – Le jour où l'Allemagne croise son destin

Article publié le 9 novembre 2009
Article publié le 9 novembre 2009
De la révolution à la réunification, du putsch d’Hitler à la Nuit de cristal : le 9 novembre raconte l’histoire de l’Allemagne au 20e siècle.

1918 - la république est proclamée

La grève de la marine impériale se poursuit dans les dernières semaines de la première guerre mondiale et devient même une révolution. Avant même la fin du conflit, le 9 novembre 1918, le socio-démocrate Philipp Scheidemann annonce la création de la République depuis le parlement à Berlin. Ce même après-midi, le communiste Karl Liebknecht lui fait concurrence : il proclame la « république libre socialiste d’Allemagne ». 

1923 - la marche d’Hitler sur la capitale

Deutsches Bundesarchiv (German Federal Archive)/ WikipediaCinq ans plus tard, la république de Weimar se trouve dans une crise politique et économique. Dans la nuit du 8 au 9 novembre 1923, Adolf Hitler appelle à une révolution nationale à Munich, et réclame une « marche sur Berlin ». Le putsch est réprimé violemment par la police. Le NSDAP est interdit, Adolf Hitler est condamné à cinq ans de détention. 

1938 - synagogues en feu

Deutsches Bundesarchiv (German Federal Archive)/ WikipediaLe régime national-socialiste commémore à sa façon le putsch avorté de 1923 : le 9 novembre 1938, plus de 250 synagogues allemandes brulent. D’innombrables citoyens juifs sont brutalisés, des milliers de magasins et de maisons sont détruits. Cette « nuit de cristal » est le point culminant de la vague antisémite qui submergea l'Allemagne dès l'arrivée des nazis au pouvoir en janvier 1933, et fut l'une des prémisses de la Shoah. Dès les jours suivants, plus de 30 000 hommes juifs sont déportés en camps de concentration.

1989 - « Nous sommes le peuple »

http://www.flickr.com/photos/percygermany/Les manifestations et les innombrables départs à l’Ouest via la Hongrie mettent la RDA sous pression. Au cours d’une conférence de presse, le soir du 9 novembre 1989, Günter Schabowski, membre du bureau politique de la RDA, ne sait plus quoi conseiller. Il déclare que les personnes peuvent voyager à l’Ouest « immédiatement, tout de suite ». Peu après, des milliers de citoyens de la RDA se précipitent vers les postes frontières pour passer à Berlin-Ouest. Le mur tombe.

Lorsque l’on chercha une journée nationale après la réunification de l’Allemagne, la date du 9 novembre n’a pas été choisie à cause de la Nuit de cristal. Le gouvernement lui préféra le 3 octobre, date officielle de la réunification en 1990.