Culture

2 Cellos : « Au début on jouait dans des églises pour des mamies »

Article publié le 23 mars 2012
Article publié le 23 mars 2012
Longtemps rivaux, le duo composé du croate Stjepan Hauser et du slovène Luka Šulić décidèrent un jour de ne plus croiser le fer. Nous vous invitons à la rencontre de ces joyeux et séduisants violoncellistes, l'un originaire de Pula et l'autre de Maribor. Connus pour leur interprétation étonnante de « Smooth Criminal » de Michael Jackson.

Un matin dormant à Ljubljana. Le seul son qui vient casser l'atmosphère paisible du café de la gare de Maribor, c'est « Smooth Criminal ». Justement, j'ai parlé avec « les criminels mielleux », coupables d'avoir adapter le tube de Michael Jackson au violoncelle il y a environ un an. Un crime, vraiment ? Peut être mais un crime populaire. Depuis, la reprise a fait des 2 Cellos un phénomène de foire mondiale. Au passage, les violoncellistes seront aussi coupables d'être talentueux, bavard et beaux-gosses.

De Rostropovich à la première partie d'Elton John

Stjepan est né à Pula en Croatie en 1986 et Luka, un an plus tard à Maribor en Slovénie. Ce n'est qu’après avoir étudié le violoncelle à Zagreb et à Vienne que Luka croise le chemin de Stjepan à Manchester, au Royaume-Uni, où celui-ci poursuivait ses études de musique. Bien avant que « Smooth Criminal » ne fasse d'eux un phénomène mondial, ils avaient déjà une certaine notoriété. A eux deux, ils ont amassé de nombreux récompenses, gagnées lors de concours prestigieux ou en jouant dans des salles à la renommée internationale. Luka a étudié à la Royal Academy of Arts de Londres et feu le professeur de violoncelle, Rostropovich, avait beaucoup d'estime pour son étudiant, Stjepan. Normal, les 2 Cellos sont actuellement en tournée avec Elton John.

Violon-melon : « On est tous les deux beaux, talentueux...»

À mon approche de la maison où doit avoir lieu l'entretien, j'imagine une ambiance des plus solennelles et marquée par deux sérieux jeunes hommes. Vestes en cuir, grands sourires sur des visages pas rasés, poignées de mains fermes : la dynamique qui existe entre nos deux violoncellistes est évidente mais pas la rivalité qui semble être le sujet préféré des médias. Leur alliance semble les intriguer au plus haut point. « C'est sur ! Notre rivalité existe toujours » nous dit Luka, le sourire au lèvres. On est tous les deux beaux, talentueux...» nous explique Stjepan en croate « et un certain degré de compétition n'a jamais fait de mal. Ça a toujours été comme ça. Mais notre amitié a toujours aussi existé. Rien d'explosif. » 

La vie secrète d'un violoncelliste

Luka donne l'impression d’être le plus sérieux des deux : Stjepan éclate de rire plus facilement et plus souvent. Ils sont remplis d'une énergie incroyable. Je ne pense pas être la seule à l'avoir remarquée. Parmi tous les commentaires que la gente féminine poste sous leurs photos sur Facebook, mon préféré est celui de la jeune fille qui veut se réincarner en violoncelle. Selon Stjepan, « Ce commentaire-ci devait être sous ma photo. On ne poste pas ce genre de commentaires sous celle de Luka. » Que pense-t-il de ce soudain intérêt pour leurs personnes ? « Eh bien, si elle est jolie...» Crise de fou rire. J'essaie de leur poser des questions plus sérieuses. La célébrité est-elle arrivée du jour au lendemain ? « Non, répond Stjepan en riant, plutôt du jour au surlendemain. » Retour à la case départ. « Nos vies sont aux antipodes de celle d'un violoncelliste classique. En un instant, elles ont été bouleversées. Au début, on jouait Bach dans des églises et devant des mamies, » nous explique Luka et Stjepan de finir: « Maintenant on est devenu un boys band. Presque tout le monde écoute notre musique, à l'exception peut être des amateurs de métal. »

« On est devenu des boys band. »

Il est certain qu'il y a des gens qui n'aiment pas ce qu'ils font. « Nous jouons seulement du violoncelle du mieux qu'on peut » déclare Stjepan. Toute personne intelligente peut voir ça. » « Il y a toujours eu des personnes pour critiquer et il y en aura toujours », ajoute Luka. « Les temps ont changé, explique Stjepan. Aujourd'hui on joue ce qu'on aime. On s'amuse beaucoup plus qu'avant ! » Les yeux brillants, Luka ajoute en riant « Si ce n'est pas le cas des autres, c'est leur problème. » C'est aussi simple que ça. Aussi simple que les chansons qu'ils choisissent d'adapter. « Nous interprétons les morceaux que nous aimons, qui ont un message à passer et qui se jouent bien au violoncelle. », confirme Stjepan. Mais il y a des limites, coupe Luka. « Ça serait génial si l’on pouvait jouer 'Man in the Mirror' de Michael Jackson au violoncelle. »

« La prochaine, c'est pour vous toutes les filles »

Les associent-on souvent au conflit entre la Croatie et la Slovénie ? Luka, l'air bien déterminé et les bras grands ouverts. : « Mon père est croate et ma mère, slovène. Ils s'aiment » Point à la ligne. Leur arrivent-ils de se réveiller le matin et de ne pas avoir envie de jouer ? « Bien sur ! C'est normal de vouloir faire une pause » répondent-ils en choeur. « Bien sur, ça arrive. Ça fait déjà quelques années que ça dure », nous dit Stjepan avec un clin d'oeil. Alors que je les quitte, Luka me tient galamment la porte. Sont-ils toujours aussi désinvoltes ?

Ma réponse je l'ai deux jours plus tard alors que j'assiste à l'un de leurs concerts à Maribor. Ils prennent leur musique au sérieux. Rasés de près, violoncelles bien en main mais toujours les mêmes vestes et leur sens de l'humour. Luka encourage la foule avec « Ce n'est pas un concert de musique classique alors si vous connaissez les paroles, n’hésitez pas à chanter ! Nous, on ne les connait pas. » En plein milieu du show, Stjepan se lève et son annonce - « La prochaine, c'est pour vous toutes les filles » - est interrompu par des cris. Aux premières notes de «With or Without You », leurs cris se transforment vite en soupirs. Le moment propice, la foule suit le conseil de Luka. Et 2 Cellos de se donner à fond. Quelques minutes plus tard, la fin est digne d'un concert de rock. AC/DC, Guns'n'Roses. La foule jette les bras au ciel et leurs applaudissements sont assourdissants. Après une telle performance, il est bien difficile de rester de marbre face à ces deux charmeurs qui mettent tout leur cœur à l'ouvrage. Que ce soit dans une église ou sur une scène.

Le deuxième album de 2 Cellos devrait sortir à l'automne 2012. Vous pouvez kicker les violoncellistes en Allemagne, en Angleterre ou en Irlande du Nord en juin 2012. Sinon, pour plus de date, rendez-vous sur leur page officielle

Photos : Une © Jasa Pipan; Texte courtoisie © la page Facebook officielle de 2Cellos