Chez moi en Europe

En quoi s’appeler FRANCOIS peut-il attiser l’intérêt d’un pape, d’étudiants Erasmus et de fondateurs d’une ville aux Etats-Unis ?

Article publié le 14 mars 2013
Publié par la communauté
Article publié le 14 mars 2013
Rome, 13 mars 2013, un cardinal argentin, Jose Maria Borgoglio, est élu pape et prend le nom de François, en référence à un homme qui vécut à Assise (Italie) aux 12e-13e siècles. Au même moment, deux Erasmus français, Thomas et Saïd, étudiants en médecine et en économie à Sienne, en Toscane, nous font découvrir leur reportage tourné sur la vie de « François et Claire d’Assise ».

Aux USA, une des cités les plus mythiques de la côte Ouest évoque, par son nom, la trace du même homme… San Francisco.

Qui est donc François, dit le « povorello » d’Assise, à qui des hommes de tous bords se réfèrent de tout temps et en tous lieux ? 

C’est ce que Thomas et Saïd ont voulu découvrir, en se rendant à Assise. « On y ressent un état d’esprit particulier, l’esprit d’Assise », remarque Saïd. Depuis 8 siècles, le choix de vie radical adopté, à l’origine, par François Bernardone et Claire Offreduccio, n’a pas pris une ride. Il s’est actualisé à chaque époque. Aujourd’hui, on parlera de leur choix pour une simplicité volontaire, de leur respect de la nature, de leur volonté de dialogue avec tous… qui leur procura joie et émerveillement. Des valeurs appréciables – et appréciées par nos contemporains - au-delà de toute appartenance religieuse, philosophique, politique, communautaire… Comme celle de Gandhi et des grandes personnalités de l’aventure humaine, les vies de François et Claire d’Assise portent en elles une expérience à valeur universelle qui est le reflet d’une spiritualité profondément humaine.

VOIR LE REPORTAGE VIDEO

Avec le soutien du Programme "L'Europe pour les citoyens" de la Commission européenne.