Bruxelles

Roadtrip culinaire des plats les plus bizarres d'Europe

Article publié le 6 juin 2017
Article publié le 6 juin 2017

La gastronomie européenne sera à l'honneur ce mercredi 7 juin lors de l'évènement "Les 27 dans votre assiette". Les pays européens feront découvrir leurs spécialités sur l'esplanade du Parlement européen. Pour l’occasion, on vous emmène dans un tour d'Europe des plats les plus étranges. Bon appétit ! 

Casu Marzu - Sardaigne

Le principe du fromage c’est la fermentation. Mais en Sardaigne, pour être sûr qu’il soit vraiment bien à point, on l’amène au stade ultime en y ajoutant des larves vivantes. Résultat : un fromage vivant, qui bouge tout seul grâce aux mouvements des larves de « mouches de fromage. » Précautions d’emploi : au moment d’être mangées, les bestioles peuvent sauter hors du fromage jusqu’à 15cm. Certains recommandent donc l’utilisation de protections pour les yeux. Une spécialité qu’on retrouve aussi en Corse sous le nom de casgiu merzu.

L’Europe liée par le sang

Grand classique de la cuisine européenne, le sang se retrouve dans tous les pays et sous toutes les formes. En France notamment, on le retrouve sous forme de boudin noir et au Royaume Uni on y ajoute de l'avoine pour faire du black pudding. En Suède et dans d’autres pays du nord, on le fouette et on le frit dans une poêle pour obtenir une crêpe fine et croustillante : le Blodplättar. En Finlande, on l’aime aussi en crêpe mais on ajoute de la farine de seigle, du lait et de la melasse dans la préparation.

Pas emballé ? On a aussi des soupes de sang au menu. On le mélange avec un peu de viande en République Tchèque pour la Prdelačka, la Juka en Lituanie, et en Pologne la Czernina. Au Portugal, le sang est une sauce. On saigne tout d’abord un poulet la tête en bas, pour ne pas en perdre une goutte. Le sang est ensuite utilisé pour faire cuire du riz avec des morceaux de viande de l’animal.

Royal Baby Gaga - Londres

Ce n’est pas une tradition mais on ne pouvait oublier ce plat du malaise. Une militante britannique du droit à allaiter en public a eu l’idée de créer une glace au lait maternel pour défendre sa cause. La glace a été créée avec le glacier The Licktators en 2011 sous le nom de Baby Gaga, avant d’être interdite. En 2015, elle a finalement été autorisée. Timing parfait : le prince George allait voir le jour. L’occasion parfaite pour renommer la glace en lui offrant le qualificatif « Royal ». Le lait est donné gratuitement par des mères de la région et les bénéfices de la vente sont reversés à des associations.

Pieds de vache gélés – Pologne

Tout est bon dans le cochon mais dans la vache aussi, de la tête aux pieds, et les polonais l’ont bien compris avec le Zimne nogi. Prenez une vache, coupez-lui un pied, et faîtes-le bouillir pendant plusieurs heures avec des épices. Ensuite, faîtes refroidir, recouvrez le gelée et d’une bonne couche de graisse. Pour varier les plaisirs, il est aussi possible d’utiliser un cochon.

Haggis - Ecosse

Un article sur les plats étranges d’Europe ne serait pas complet sans le Haggis, spécialité écossaise par excellence. Là-bas on sefait exploser la panse en remplissant celle des moutons. Pour le réaliser, faire bouillir cœur et foie d’un mouton avant de les découper en morceaux. Ajouter un peu d’avoine, bien remplir la panse de l’animal au bord de l'éclatement avec le mélange et faire mijoter pendant 3 heures. A servir avec des pommes de terres, des navets et ... du whisky bien sûr.

Pour découvrir des plats plus consensuels de toute l’Europe, rendez-vous le 7 juin dès midi jusqu'à 18h sur l'esplanade du Parlement européen. Plus d'infos sur Facebook.

Bonus

Pour (re)découvrir la gastronomie européenne avec des yeux étrangers, des américains ont testé la nourriture européenne.