Bruxelles

8 raisons de te rendre à DOUR cette année

Article publié le 23 juin 2017
Article publié le 23 juin 2017

Pour sa 29ème édition, DOUR, le plus grand festival de Belgique francophone compte bien conserver son titre et battre son record de l’année précédente de 235 000 visiteurs sur 5 jours. A quelques semaines du début des festivités, rappelons-nous pourquoi Dour est génial.

Une affiche monstrueuse

Cette année encore la plaine de la machine à feu portera bien son nom avec des têtes d’affiches démentielles ! Au programme de la Last Arena, la scène mythique de Dour, on retrouvera Die Antwoord, Justice, PNL, Phoenix et bien d’autres encore. De quoi s’enflammer jusqu’au bout de la nuit.

Un goût de l'expérience

Marre du mainstream ? Envie de sortir des sentiers battus ? Pas de panique Dour pense à vous ! Cette édition promet encore de jolies découvertes sur la récente scène « Labo». Que ce soit sur les sons punks déjantés de Cocain Piss ou les sons atmosphériques de Pale Grey… Frissons et découvertes garantis.  

Dour... et bien, c’est l’amour

Si vous habitez sur une autre planète depuis 25 ans, vous ne le savez peut être pas encore mais... Dour, c’est l’amour. Dour is liefde, Dour yra meilė, Dour es el amor, Dour è amore, Dour szeretet (bon j’avoue en Hongrois ça donne moins bien). Pensez néanmoins à vous protéger si l’envie vous prend de vous rouler dans l’herbe au son des douces mélodies de la petite maison dans la prairie. HER, Wuman, The Black Madonna,… Que de l’amour on vous dit.

Petit pogo entre amis

Dour c’est l’amour ok, mais n’oublions pas que le pogo est dans l’ADN de Dour ! (D’ailleurs, je suis toujours à la recherche de ma chaussure droite préférée perdue lors du concert de DOP D.O.D). Renommée en « la Caverne » pour cette édition, la disparition de la Cannibal Stage marque un tournant dans l’histoire musicale de Dour. Mais pas de doute, que ce soit sur les rythmes hardcore de Miss K8 ou la techno borderline de Darktek. Ça va chauffer dans la caverne et quoi de mieux qu’un petit pogo avec vos 20 000 nouveaux amis ?

Une affiche Hip-Hop sans cesse améliorée

Envie d’un peu de parole au milieu de toutes ces basses ? Direction la Jupiler Boom Box où vont se croiser hip-hop, rap et soul. On y retrouvera avec plaisir les Américains de $uicideboy$ et de The Underachievers, les français SCH et Demi-Portion,… Et le rap Belge sera là en masse pour représenter comme il se doit notre beau pays au milieu des géants qui passeront par là. Damso, Convok et une foule d'autres Belges au programme.

Des petits coins de paradis

Tirs croisés sur le dubcorner et le bar du petit bois ! Fatigué des énormes scènes de 20 000 personnes ? Besoin d’un peu de calme et d’une bonne bière pour faire passer les carapils de la veille ? Rendez-vous dans le dub corner ou au petit bois et détendez-vous, Dour s’occupe de tout.

Jusqu’au bout de la nuit

Comme la plupart de vos soirées à Dour, on finit par la Balzaal. Temple de la drum’n’bass, de la techno et de tous les styles qui vous donneront une furieuse envie de vous lâcher ! Tous les jours de 15h à 3h les dj's se relayeront pour offrir une ambiance d’enfer non-stop. Modestep, Tale Of Us, Adam Beyer, Critical Soundsystem,… Et bien d’autres feront monter la pression. N’oubliez pas de vous hydrater au bar d’à côté !

Et le petit plus Cafébabel...

Last Arena, Petite Maison Dans la Prairie, Jupiler Boombox, La Caverne, Le Labo, Le DubCorner et la Balzaal, on a fait le tour ! Mais chez Cafébabel, on est généreux alors on rajoute une bonne raison d’aller à Dour… En t’offrant ton pass 5 jours + camping pour faire la fête sans dépenser un rond ! Plus d’excuse, on t’attend du 12 au 16 juillet sur la Plaine de La Machine à feu pour montrer au monde c’est quoi, un festival à la Belge.