Barcelone

Les vents du changement soufflent sur le FC Barcelone

Article publié le 18 juin 2008
Article publié le 18 juin 2008
Tandis que la plupart des amateurs de football concentrent maintenant leurs regards sur le Championnat d'Europe des nations, les supporters du FC Barcelone vivent des moments de confusion et de changement.

À peine deux ans après avoir gagné la Ligue des Champions, la magie de Ronaldinho, la rage de Samuel Eto'o et la vision du jeu d’Anderson da Sousa "Deco" se sont volatilisées au cours d’une saison à oublier, balayant les rêves de milliers de supporters. Ni les élégantes envolées d'un Thierry Henry à l'automne de sa carrière sportive, ni un Leo Messi intermittent à cause de sa fragilité musculaire n’ont réussi à tirer vers le haut une équipe en pleine crise.

Mise sous pression par une motion de censure (à la différence de la plupart des équipes européennes, le Real Madrid et le FC Barcelone sont propriété de leurs socios et tiennent des élections régulièrement), l’équipe dirigeante du Barça, avec à sa tête Joan Laporta, se prépare à présent à rebâtir une équipe le plus vite possible.

Ronaldinho, Eto’o, Deco, Thuram et Márquez laisseront sûrement le club catalan, suivant le chemin d'un entraîneur comme Frank Rijkaard, incapable de gérer un vestiaire "galactique" au quotidien.

Leurs remplaçants? Pour le moment, le Barça a renforcé sa défense avec des joueurs de talent comme Keita, Martín Cáceres ou Piqué, ainsi qu’un authentique latéral à l’ancienne, Daniel Alves. Dans le même temps, il a confié la direction de l’équipe à une figure du club très appréciée des aficionados: Josep Guardiola. Reste à savoir qui va occuper le front de l’attaque en lieu et place de Ronaldinho et Eto'o. Les candidats ne manquent pas: Benzema, Trézéguet, ou encore Alexander Hleb.

Tout cela dans un but : faire retrouver le sourire aux supporters d'un club qui a vu comment son éternel rival, le Real Madrid, a gagné facilement les deux derniers championnats d’Espagne.

Traduction: Mireia Bel