• La langue biélorusse : un art perdu au Bélarus

    par le 17 octobre 2012
    Depuis l'indépendance de l’Union soviétique en 1991, les vestiges de la langue titulaire nationale du Bélarus subsistent essentiellement dans les milieux culturels. Les jeunes musiciens, poètes et écrivains, souvent issus du paysage politique de gauche, s’évertuent encore à préférer le biélorusse au russe, plus populaire.