• Présidentielle : pas si verte la campagne française

    par le 17 avril 2012
    Avec plus de 58 députés écologistes à son parlement, l’Union européenne, comme les régions françaises, s’est « enverdie ».Sur le plan national par contre, les idées vertes dérangent autant les agriculteurs céréaliers que le chef de l’État. La candidate Eva Joly pour Europe Ecologie-Les Verts ne parvient pas à séduire les électeurs français pour la présidentielle.