« Y'a un coin d'tèrre que j'aime, qué j'n'oubliéthai janmais »

Article publié le 30 septembre 2008
Publié par la communauté
Article publié le 30 septembre 2008
Première semaine de et première livraison de courts-métrages documentaires. Chaque semaine, durant trois mois, découvrez les films de jeunes vidéastes de talent, évalués par un jury international. Et pour commencer, une plongée en terre jèrriaise.Rien de plus tragique que la mort d'une langue.
La franco-ontarienne Andréanne Germain en sait quelque chose, elle qui livre quotidiennent un combat pour préserver le français dans sa province canadienne. Son premier film témoigne de sa volonté de mettre en avant les cultures minoritaires. Sur l'île de Jersey, elle s'est assise, a pris le thé avec un autre Germain, l'une des dernières personnes à parler encore le jérié, vieux français normand et lui a donné la parole. Voici le film qu'elle a réalisé en à peine huit jours, puis le jugement de Pascale Bussières, comédienne québécoise membre du , présidé par le comédien Laurent Lucas.

müvmédiajury de müvmédia

À l'aube des jours, d'Andréanne Germain

L'Assine dé Jeu ( À l'aube des jorus

envoyé par muvmedia

Les commentaires de Pascale Bussières

Pascale Bussière évalue le film d'Andréanne Germain

Pour voir les autres films de la semaine, les autres commentaires des juges et donner le votre :

envoyé par muvmediawww.muvmedia.tv