X

Article publié le 1 août 2007
Article publié le 1 août 2007

Monsieur et madame X ont entrepris un voyage. Ils ont choisi Amsterdam, la ville au blason orné de trois X. Le jour J, Monsieur X a porté, en parfait gentleman, la valise XXL. A peine arrivé, hors de question pour le couple de céder à une activité quelconque, une ‘X-Beliebigem’, comme on dit outre-Rhin. Si à travers les langages européens, le X reste généralement la marque d'un mystère insoluble ou d'éléments interchangeables, il peut aussi tenir lieu de variable ou de caractère de remplacement.

Dans la langue écrite, on le retrouve sous trois formes : en tant que lettre, image et chiffre. La lettre ‘X’ [Chi] a été empruntée à l'alphabet grec, et pour cause : elle est particulièrement facile et rapide à écrire. A travers un simple ‘X’ inscrit sur le dos de la main, les barmen peuvent interdire aux mineurs de commander de l'alcool. Pour les analphabètes, le signe ‘XXX’ peut avoir valeur de signature sur les documents officiels.

Mais le X est aussi un symbole. Il peut prendre par exemple la place du Christ dans la version britannique abrégée de ‘Xmas’ pour Noël mais cela ne s'arrête pas au religieux : il est aussi susceptible de représenter des croisements divers et variés, que ce soit un carrefour ou un code génétique. Polymorphe, il peut indifféremment incarner le chiffre romain 10 ou caractériser l’industrie porno dans le monde moderne.

En Allemagne, ‘ein X für ein U bekommen’ veut dire faire passer des vessies pour des lanternes. La prononciation du X lui permet parfois d'être une syllabe à lui tout seul : les Anglais à la mode recourrent souvent au ‘x-treme’ pour ‘extreme’ mais se réjouissent beaucoup moins en entendant parler de leur x-boyfriend(ex-copain).

Retour à Monsieur et Madame X : après leur séjour, ils ont écrit des cartes postales signées ‘XXX d’Amsterdam’ pour dire ‘gros bisous’ à leurs destinataires. Ils ont aussi fini par laisser un pourboire dans leur chambre d'hôtel accompagné d'un petit mot en guise de salutation : ‘THX !’ (abréviation du traditionnel ‘thanks’ anglais).