Vivre à l'étranger, une expérience qui fait grandir

Article publié le 26 mars 2015
Article publié le 26 mars 2015

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Si vous demandez à une personne qui a voyagé de faire un classement des expériences et moments décisifs ayant contribué à son développement personnel et professionnel, il ne fait aucun doute que son premier séjour à l'étranger figurera en bonne position. 

Érit par : Ana Alibegova

Si vous demandez à une personne qui a voyagé de faire un classement des expériences et moments décisifs ayant contribué à son développement personnel et professionnel, il ne fait aucun doute que son premier séjour à l'étranger figurera en bonne position. Chaque journée passée dans un pays autre que le sien est un nouveau défi, une nouvelle occasion d'apprendre qu’il faut saisir, analyser puis mettre en pratique. Il y a mille et une leçons de vie à tirer d’un séjour à l'étranger – en voici cinq résumées en quelques lignes :

1. Vous apprenez à explorer le monde qui vous entoure

Visiter un pays en tant que touriste et être intégré à la communauté locale sont deux expériences complètement différentes. Pour être considéré comme un habitant du pays à part entière, la première chose à faire est vous efforcer de comprendre la culture qui vous entoure. Au lieu de visiter les sites touristiques, de photographier sous tous les angles les monuments et les superbes édifices gothiques, asseyez-vous dans un café, commandez votre boisson préférée et observez les gens autour de vous. Évitez les lieux typiquement fréquentés par les étudiants Erasmus et mettez-vous en quête des endroits préférés des gens du cru. Comment savoir si vous êtes un résident plus qu'un touriste ? C'est simple : vous êtes arrivé il y a plus de dix mois et vous n'avez toujours pas visité trois (voire plus !) des attractions touristiques les plus populaires de votre ville.

2. Vous vous faites des amis originaires des quatre coins du monde

Le temps que l’on passe seul à l'étranger a des conséquences certaines sur nos critères en matière d'amitié. Les amis que l'on se fait à l'étranger sont très différents de nos amis d'enfance, mais ils nous apportent quelque chose de nouveau et de précieux. On se montre souvent moins exigeant envers les personnes que l'on rencontre, ce qui semble logique puisque la priorité est d'avoir de la compagnie. La qualité de cette compagnie ne fait pas réellement partie des critères. En d'autres termes : nos besoins et nos envies ayant changé, on ne cherche pas à rencontrer des personnes qui ressemblent aux amis laissés au pays. À l'inverse, on préfère passer du temps avec des personnes sociables, car elles sont de formidables compagnons pour voyager dans la région, faire du stop, la fête ou du shopping le week-end. Et à vrai dire, certaines des personnes dont on croise la route ne seraient jamais devenues des amis dans un autre contexte. Néanmoins, quelques-uns de ces liens d'amitié instantanés se révèlent suffisamment solides pour perdurer bien après la fin de votre séjour. Vous êtes alors le bienvenu dans le pays de vos anciens nouveaux amis, qui vous feront découvrir leur ville et vous présenteront leurs propres amis.

3. Vous apprenez à apprécier votre propre compagnie

« Seul ne veut pas dire isolé », telle est désormais votre devise. Vous vous plaisez à flâner dans les rues de la vieille ville, passez vos week-ends à visiter des endroits de la région choisis au hasard, et décidez fréquemment de prendre un bus jusqu'au terminus de la ligne pour explorer cette partie de la ville. Vous apprenez à apprécier les petites choses du quotidien : une conversation avec un inconnu dans le métro, quelques mots échangés avec la caissière du supermarché à propos de la situation politique du pays, ou le sourire d'un enfant croisé dans un centre commercial. Mais surtout, vous apprenez à apprécier le temps que vous passez seul chez vous. Non seulement vous avez tout votre temps pour lire des livres, regarder vos émissions préférées ou télécharger de nouveaux documentaires, mais vous pouvez également consacrer de longs moments à réfléchir à votre vie, à vous demander ce que vous voulez vraiment, comment vous voyez votre avenir, si vous êtes sur la bonne voie et faites les bons choix. Ces moments n'ont pas de prix.

4. Vous compensez votre absence en communiquant de façon régulière sur Internet

Avant de décider de passer du temps à l’étranger, sachez que de nombreuses personnes n’approuveront pas votre choix – surtout parce qu’elles savent que celui-ci aura d’importantes conséquences sur votre relation avec elles.

Vous voilà installé à des milliers de kilomètres et vous rencontrez des difficultés dans vos interactions quotidiennes. Vous vous apercevez que, pour certains de vos amis, la distance représente un véritable obstacle, quand pour d'autres elle n'est qu'un léger problème. La liste de vos amis les plus proches (en particulier vos amis d'enfance, encore une fois) va très probablement changer. Vous devrez vous faire à l’idée que l’amitié repose souvent sur l'habitude et non sur l'affection, le partage et la confiance. N'oubliez pas néanmoins que certaines personnes ne sont tout simplement pas douées pour maintenir la communication via Internet. Savoir rester en contact régulier devrait être considéré comme un véritable talent ! Par ailleurs, attendez-vous à passer beaucoup plus de temps sur Facebook, Skype, Viber ou G-talk. Vous allez commencer à partager davantage de photos, d'anecdotes et de détails de votre vie à l'étranger, mais vos proches ne comprendront pas toujours votre enthousiasme pour toutes ces nouvelles choses qui comptent tant pour vous. Et c'est tout à fait normal.

5. Votre conception des distances, de l'argent et des moments « de qualité » a complètement changé 

Faire un trajet de 400 kilomètres aller-retour en moins de 24 heures semble désormais complètement raisonnable et facilement réalisable. Vous trouvez systématiquement votre chemin et parvenez toujours à tomber sur un château isolé, un superbe paysage ou un bon restaurant, même sans parler un mot de la langue du pays. Vous devenez un expert pour dénicher des vols bon marché, des réductions de groupe pour les billets de train, des alternatives aux moyens de transport traditionnels, des solutions de covoiturage, et tout autre bon plan susceptible de vous aider à parcourir des centaines de kilomètres de façon rapide et économique. Vous avez par ailleurs développé un certain talent pour arriver à l'aéroport à la dernière minute, voyager sans plan ou survivre un mois entier avec le contenu d'un seul sac à dos. Et souvenez-vous : tout vous semble toujours bien plus proche qu'il ne l'est en réalité. Le mot frontière est un terme technique utilisé pour délimiter deux territoire, mais il ne divise en rien les peuples et les cultures. Vous êtes également très doué pour voyager pendant dix jours avec moins de 100 euros en poche, mais apprenez toutefois à apprécier quelques petits plaisirs luxueux comme un cappuccino facturé 5 euros dans le centre de Paris ou une glace à 7 euros le long du fleuve Arno, à Florence.

Enfin, et ce n'est pas le moins important, vivre à l'étranger vous aide à grandir en développant votre capacité à créer des moments précieux et reconnaître les personnes qui enrichiront votre vie. Il y a du vrai dans le cliché : le monde vous semble réellement plus petit, et vous savez maintenant trouver des gens biens partout où vous allez. Étrangers ou résidents, originaires des États-Unis, d'Australie ou plus loin encore... Vous appréciez plus que jamais la race humaine et sa diversité. En vous ouvrant davantage sur le monde et sur les autres, vous augmentez votre capacité à identifier les problèmes de votre propre pays et à proposer et accepter d'autres solutions. Non seulement vous portez sur le monde un regard nouveau, mais vous commencez à vous percevoir vous-même différemment.

Vous apprenez à fixer des priorités et à concentrer vos efforts dans la bonne direction. Et c'est là le principal bénéfice de cette expérience : en vous découvrant vous-même, vous apprenez à vous accepter et à devenir une meilleure personne.