Visages... - Franck Saurel (ùmido)

Article publié le 17 août 2007
Publié par la communauté
Article publié le 17 août 2007
Pour toi, Plus que quelques heures, quelques moments à passer dans cette ville où j'ai passé des moments exceptionnels. Voici quelques sourires, quelques visages et de l'espoir.

Le petit Mohamed, 4 ans, qui ce jours là était tout excité à l'idée de revoir son oncle Ahmed qui sortait de prison. C'était le jour où les autorités israeliennes libéraient 250 prisonniers palestiniens. Le petit Mohamed fait parti de ces enfants qui jouent dans la cours du théâtre tous les jours.

Mustafa, le grand Mustafa, courageu, travailleur et révolté. Voici peut-être le plus beau signe d'espoir que j'ai pu vivre ici. Il est toujours là et rêve d'un pays libre, il étudie, il se bat avec ses mots et son labeur. Il m'a beaucoup aidé et m'a souvent ouvert les yeux sur les paradoxes qui existent ici. Fanatisme et Occupation. Frustration et Désespoir. Il n'a que 21 ans et c'est déjà un homme mûre, il rêve de voyager au Canada et en ....France. Je ne sais pas pourquoi j'ai le coeur serré en écrivant celà, je vois à peine les touches de mon ordi, le quitter? c'est peut-être cela, mais je crois que lui dire "au revoir" ici n'est pas facile, "inch alla" (si dieu le veut) prend un sens glacial dans ma bouche. un souffle long et froid qui résonne dans mon coeur et fait trembler mes pensées.

Certains sont partis à l'étranger pour étudier et ne peuvent plus rentrer dans leurs pays, l'Etat d'Israel leur interdisant l'accés pour des raisons de "sécurité". Quand reverront-ils leurs familles, leurs villages, leurs amis. A tous ceux qui ne peuvent plus rentrer chez eux, garder espoir. Mustafa fait parti de cet espoir qui grandit dans ce marasme de douleur et d'injustice...et lui aussi pense à vous. Un groupe d'ados de Jénine "la ville", des sourires, de la mixité, une marche en avant...regardez bien ces visages. Hier soir une voiture volée israelienne à fauchée ces jeunes qui rentraient chez eux, la jeune fille avec le voile est à l'hopital, quelques uns en observations. Comment une voiture volée en Israel à bien pu se retrouver à Jenine alors que RIEN ne peut entrer ou sortir... et dans les mains de ce ...j'enrage. Je vous envoi ces visages, ces sourires et cet espoir....oui, croyez moi il y a de l'espoir. Je le vois tous les jours, dans chaque regards, c'est avec ça que je les quitterai. Hommage à tout ce qu'ils sont dans leurs erreurs et leurs victoires.

Bien à vous, tendrement.

Franck aka ùmido