[VIDÉO] Martin Schulz quitte l'UE : ça intéresse quelqu'un?

Article publié le 30 novembre 2016
Article publié le 30 novembre 2016

La démission de Martin Schulz, ancien président du Parlement européen, a été l'occasion de constater qu'une majorité d'entre nous ne sait toujours pas qui gouverne l'UE.

La semaine dernière, Martin Schulz, le président du Parlement européen, a annoncé sa démission pour souligner qu'il allait se consacrer à la politique de son pays, l'Allemagne. L'annonce était très attendue par les médias allemands. Mais le sujet aurait également dû intéresser tous les pays européens. Fut-ce le cas ? Nous sommes allés interroger quelques personnes aux abords des sites touristiques de Paris ainsi que des étudiants de la prestigieuse école de la capitale, Sciences-Po. Étrangement, peu d'entre eux avaient entendu parler de la nouvelle, ou ne connaissaient même pas Martin Schulz. En revanche, certains avaient aussi un avis très clair à donner :

Les médias ont longtemps spéculé sur le départ de Schulz. Son annonce a été précédée de peu par celle de Frank-Walter Steinmeier, le très populaire ministre des Affaires étrangrères et désormais candidat n°1 du Parti social-démocrate (SPD) à la présidence de la République. Très vite, la classe politique et médiatique ont commencé à rechercher quelqu'un pour prendre la place de Steinmeier en insistant sur un nom : Martin Schulz. En effet, celui-ci pourrait prendre le poste aux Affaires étrangères... dans un premier temps. Car l'ancien président du Parlement européen semble tout aussi prêt à se lancer dans la course pour les élections parlementaires de 2017 et à affronter Angela Merkel pour la Chancellerie. Mais alors que la démission de Schulz est devenu un atout évident pour le SPD, c'est une inquiétante et décevante perte pour l'Europe