Vidéo : l’Europe, fort de café en Tchéquie

Article publié le 3 octobre 2008
Article publié le 3 octobre 2008
Pour communiquer à la télévision sur la présidence tchèque de l’UE, qui débutera en janvier prochain, une publicité joue l’aigre-doux.

Cela peut paraître surprenant, mais la République tchèque communique sur une chose dont elle ne se réclame pas toujours… à savoir son intégration à l’Union européenne. Eurosceptique déclaré, le Président Václav Klaus a un jour comparé son pays à un morceau de sucre, qui risque de se « dissoudre » dans l’UE. Les publicitaires ont repris le concept : rendre l’Europe « plus douce », c’est le crédo de cette réclame qui jour sur les mots, puisqu’en tchèque, mettre du sucre dans son café, c’est aussi « passer un sale quart d’heure »