Victoire du foot européen. Et la politique ?

Article publié le 12 juillet 2010
Article publié le 12 juillet 2010

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

L'Espagne a remporté sa première Coupe du monde de football en battant les Pays-Bas. La presse européenne s'extasie sur la place de l’Europe dans le Mondial 2010, en espérant la même chose en politique. Idem en Espagne, nouveau maître du sport le plus populaire au monde, qui devrait selon les éditorialistes s’en inspirer pour mener sa politique nationale.

ABC – Espagne : La Roja, un modèle pour la nation

 Avec sa victoire dimanche soir, l'Espagne a remporté sa première Coupe du monde de football. Le quotidien conservateur ABC souhaiterait voir une cohésion aussi harmonieuse sur le plan politique qu'au stade : « Le football est un sport d'équipe et la sélection nationale espagnole a fonctionné comme une machine bien huilée, dans laquelle chaque élément remplit sa tâche et apporte même ce petit plus qui a finalement mené à la victoire. Et cela est tellement inhabituel dans l'Espagne actuelle, où chacun cherche son propre avantage, que cette cohésion revêt une plus grande importance que toutes les Coupes du monde. Le fait que des joueurs de différentes équipes et régions jouent si bien ensemble, qu'ils se comprennent aussi bien et qu'ils démontrent une telle ferveur commune pour les couleurs du onze national, nous a montré que le football a dépassé les frontières du sport et devient un exemple positif pour la cohabitation des citoyens. »

(Article publié le 12/07/2010)

De Volkskrant - Pays-Bas : Hier la guerre, aujourd’hui le foot

Pour la troisième fois dans l'histoire de la Coupe du monde de football, les Pays-Bas ont perdu en finale. Malgré la déception compréhensible, ce Mondial a fait beaucoup de bien au pays, estime le quotidien de centre-gauche De Volkskrant : « Pendant un temps, les Néerlandais se sont considérés comme associés au succès des Oranje, et non comme les habitants d'un pays divisé. La Coupe du monde a été une expérience qui a rassemblé les Néerlandais. Et ils en avaient grand besoin. … Nous ne devons nous faire aucune illusion sur la durée de cette ferveur. … Il est pourtant incontestable que les dernières semaines ont été marquées par une rare bonne humeur collective. … Rares sont les occasions que des millions de néerlandais partagent ensemble. Dans quelques années encore, presque tous les Hollandais se rappelleront exactement où et avec qui ils ont assisté à ce spectacle et ce qu'ils ont ressenti lors du coup de sifflet final. Autrefois, les guerres et les sièges rassemblaient les individus. Aujourd'hui, un match de football peut y parvenir. »

(Article publié le 12/07/2010)

Hospodářské noviny - République tchèque : Vieille Europe, football moderne

Trois équipes européennes - l'Espagne, les Pays-Bas et l'Allemagne - ont décroché les trois meilleures places du mondial sud-africain. Voilà au moins une raison de se réjouir pour le Vieux Continent, estime le journal économique Hospodářské noviny : « L'Europe est hantée par le spectre de la défaite. L'euro est en crise. La France et l'Allemagne, traditionnels moteurs politiques et économiques de l'Union, ne peuvent pas se mettre d'accord sur la manière de relancer le secteur financier et de faire sortir l'économie de la récession. Au-delà des frontières du Vieux Continent, on dit et on écrit que la période la plus prospère de l'Europe est révolue, qu'elle perd son influence politique et économique sur le plan mondial. Les Européens peuvent tout de même revendiquer le meilleur football. … En ce qui concerne les affaires footballistiques dans l'UE justement, l'idéal d'un marché ouvert et sans frontières apparaît au grand jour. … Si l'Europe tire les leçons du football, elle peut alors trouver un motif d'optimisme sur le long terme. »

(Article publié le 12/07/2010)

Dagens Nyheter – Suède : Une nouvelle image de l'Afrique

La Coupe du monde de football donne une bien meilleure image de l'Afrique, c'est ce qu'estime le quotidien Dagens Nyheter : « L'image de l'Afrique comme un continent marqué par la guerre, le chaos et la pauvreté, n'est plus la seule qui existe. Bien sûr, la pauvreté est encore largement répandue et dans certaines régions, les conflits semblent sans issue. Mais de nombreux pays africains se portent relativement bien. … Des réformes pénibles ont conduit beaucoup de ces pays sur la bonne voie. Un développement économique durable semble redevenu possible en Afrique. Et bien évidemment, le fait aussi que les Africains eux-mêmes tiennent les commandes et pilotent dans la bonne direction. La Coupe du monde de football a montré que la détermination pouvait faire avancer. »

(Article publié le 12/07/2010)

28 pays - 300 médias - 1 revue de presse. La revue de presse euro|topics présente les thèmes qui animent l'Europe et reflète sa pluralité d'opinions, d'idées et d'humeurs.

Photos: Casillas ©pollobarba/flickr; Video ©