Une association catholique remporte le prix Charlemagne

Article publié le 15 décembre 2008
Article publié le 15 décembre 2008
Il récompense les groupes ou les individus qui œuvrent pour l’identité européenne, la paix et l’humanité depuis 1950. C’est Andrea Riccardi, un Italien de 58 ans, le fondateur de San'Egidio, qui le remporte cette année.

Traditionnellement, les politiciens comme Jacques Delors, Helmut Kohl ou Winston Churchill, ou des chefs d’Etat, comme Juan Carlos I, Bill Clinton ou Angela Merkel, le décrochent. Mais en 2008, la lutte contre la pauvreté et les nombreuses actions de médiation internationale menées par la communauté Sant'Egidio l’ont remporté sur la diplomatie. Le Prix Charlemagne pour la jeunesse sera délivré pour la seconde fois en 2009, afin d’encourager les jeunes à renforcer le sentiment européen. Les candidatures seront collectées à partir du 28 février 2009.